Sainte-Croix

Sainte-Croix

21 août 2018

En 1205, la collation de Sainte-Croix appartient à l’évêque de Paris. En 1262, il est fait mention de Guillaume, curé de Sainte-Croix. En 1274, le presbytère de Sainte-Croix est situé rue de Paris. En 1303, Jannequin Pocheron fonde une chapellenie. Dans le pouillé du 14E siècle copié vers 1525, une chapellenie au vocable de la Vierge est mentionnée dans l’église Sainte-Croix. Une nouvelle dédicace est attestée en 1537. En 172, l’un des projets de la nouvelle rue d’Enghien représente l’église sous la forme d’un édifice de plan rectangulaire avec une abside en fer à cheval. Au 18e siècle, la confrérie du Saint-Sacrement y a son siège. Le "Recueil d’anecdotes et autres objets curieux relatifs à l’histoire de l’abbaye royale de Saint-Denis en France" d’Albert Gauthier rapporte en 1796 que "L’église Ste. Croix, paroisse située rue de Paris, entre l’Arbalêtre et le Pavillon?, n’a pas été détruire si ce n’est le clocher ; elle fut acheté par le citoyen Déblesson, père, marchand de laine, lequel tient aussi le café des Quatre Saisons au coin de la rue des Ursulines qui reçut le nom de la République, près le Pavillon Français, ci devant Pavillon Royal. Elle n’avoit rien de remarquable, elle étoit petite et propre : elle sert de magazin", en 1803 : "Je reviens à M. Déblesson propriétaire de l’église Ste. Croix. Dans le cours du mois de mars 1803 [il] fit construire dans le cimetière de la dite église un laboratoire adossé à son caffé pour être plus apporté de satisfaire le public, étant adjacent à sa boutique, au lieu qu’avant il étoit à l’extrémité de la maison, il falloit traverser une salle de billard et descendre et remonter trois on quatre marches pour se rendre à sa boutique, qu’il falloir souvent laisser seule pour servir ceux qui se présentoient. Il fit dans le même temps, de la sacristie une salle de billard, en remplacement de celui qu’il avoit au premier dans ladite maison, ce qui lui procura la facilité de louer un logement de plus. Ce local a bien changé de forme : ci devant il servoit à se préparer à dire des paroles de toute sainteté. Présentement c’est bien différent... je crois que cette sacristie sera d’un plus grand rapport à M. Déblesson qu’elle n’étoit au curé du temps que l’office se faisoit dans ladite église. Cette cure étoit l’une des plus minces de la ville, elle pouvoit monter à six, sept ou huit cens francs. Dansle c imetière de ladite église M. Déblesson fit bâtir une petite salle communiquant à sa boutique près comptoir et près la croisée. Il me fut dit par Mme Déblesson que dessous cette salle étoit enterré le papa Vaudémont que nous avons tous connu, lequel étoit musicien pensionné du roi Stanislas, roi Pologne, beau père de Louis quinze. Lequel Vaudémont fut enterré à ladite paroisse le 25 novembre 1787, il demeuroit vis-a-vis". Flamand-rétry 1840 rapporte qu’entre 1811 et 1828 : "l’église, elle fut transformée intérieurement en salle de spectacle, jusqu’en 1828, où elle fut entièrement abattue pour élargîr à cet droit la grande rue de Paris. Après avoir pris des alignemens a cet effet, on construisit sur cet emplacement le théâtre que l’on voit aujourd’hui, sur le modèle de celui des Variétés, à Paris, et par les soins de M. Férv, architecte".

Organisme
Unité d'archéologie de Saint-Denis
Date de rédaction
17/01/2006
Code site
066s093
Date de découverte ou d'enquête
1996
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
structuré
Niveau d'interprétation
site fonctionnel
Précision emprise
localisation et extension connues
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
1/2000
Nature du site
enfoui
État actuel
inconnu
Contexte mobilier
sans objet
Chronologie début
Moyen Age classique
Chronologie fin
Epoque contemporaine
Datation initiale
1205
Datation finale
1828
Qualification datation finale
disparition

Illustrations

Cadastre napoléonien. Saint-Denis. Section G (détail)

Cadastre napoléonien. Saint-Denis. Section G (détail) ; église Sainte-Croix ; état époque (...)
N° 3399 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 9 février 2006
Fichier 3399_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • rue Gabriel Péri
Dénomination

Notices liées