Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie Joly d'Argenteuil et Leroux et Gatinois réunis, puis construction métallique Eiffel, actuellement Société des tubes de Montreuil

Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie Joly d’Argenteuil et Leroux et Gatinois réunis, puis construction métallique Eiffel, actuellement Société des tubes de Montreuil

SA des anciens établissements Cuttat & Cie, puis Etablissements Joly d'Argenteuil et Leroux et Gatinois réunis, puis Société générale de construction Paris - Argenteuil, puis Anciens établissements Eiffel, actuellement Société des tubes de Montreuil

par Antoine Furio

Entre 1915 et 1920, les établissements Cuttat & Cie, spécialisés dans la fabrication de machines-outils (tours, machines à fraiser...), installent des ateliers de fonderie et d’aciérie au Blanc-Mesnil. L’emprise s’étend sur quarte hectares de terrains raccordés au chemin de fer industriel du Bourget. Toutefois l’usine se montre modeste et ne comprend qu’un pavillon? pour le directeur, un second pour le gardien ainsi qu’une halle pour les ateliers. Composée d’une structure? métallique hourdie de briques celle-ci est formée d’une nef flanquée de deux ailes plus basses. L’espace central comprend les fours et les postes de mise en forme des fontes et aciers, les côtés regroupent les magasins ainsi que les activités de préparation et de finition (noyautage, décapage, soudure...). Des bandeaux de châssis vitrés ceinturant toute la halle et ses parties basses, complétés par le vitrage des pignons et un lanterneau? en toiture, apportent une abondante lumière naturelle et une bonne aération des ateliers. L’accueil, l’administration et la direction se situent sous un appentis placé au niveau du pignon Est pour former l’entrée principale du bâtiment.
Ouvert pour répondre aux commandes de l’industrie de guerre ou alimenter les usines parisiennes de Cuttat - les origines sont imprécises - le site est repris dès 1925 par les établissements Joly d’Argenteuil et Leroux et Gatinois réunis. Ce fabricant de chaudières et d’appareils spéciaux (autoclave, condenseur, cuve, cheminée métallique ...) entrevoit dès son arrivée de conduire une vaste opération de constructions couvrant la quasi totalité de l’emprise. Cependant le projet n’aboutit pas et seulement trois halles sont finalement élevées entre 1926 et 1931. Montées parallèlement les unes aux autres, celles-ci ont été dimensionnées pour dégager l’espace utile et recevoir le matériel nécessaire à la fabrication des chaudières : forges, tôleries, soudure, tuyautage, montage et essais hydrauliques. Leur longueur varie de 170 à 190 mètres - trois fois plus que la halle Cuttat - pour une largeur de 15 à 20 mètres et une hauteur équivalente. A l’instar des autres usines de production de chaudières, la halle de grosse chaudronnerie et montage présente les volumes les plus généreux pour répondre aux nécessités de l’assemblage final des appareils, de leur manutention et de leur expédition qui s’effectue par la voie ferrée pénétrant dans le bâtiment. Le système constructif est identique pour toutes les halles et comprend une structure composée de piliers en treillis de sections rectangulaires formés de cornières et pièces d’aciers assemblés par rivetage. Chaque pilier porte les chemins de roulement des ponts roulants - large poutre à âme pleine possiblement issue d’une rénovation des années 1950 - et les fermes de la charpente triangulée. La toiture à long pans couverte de tuiles mécaniques est couronnée d’un lanterneau vitré auxquels s’ajoutent deux pans vitrés latéraux sur la halle de grosse chaudronnerie pour former un singulier toit à carène. Les façades des ateliers sont hourdies de briques pleines et percées de châssis vitrés en partie haute. L’arrière s’ouvre sur un parc à tôles, vaste aire de stockage des matières premières parcourue d’un portique monumental, puis sur une petite halle à usage de magasin. L’ensemble des bâtiment a vraisemblablement été monté par l’entreprise elle-même dont une partie de l’activité, celle rattachée aux établissements Joly d’Argenteuil, était spécialisée dans la construction métallique.
C’est dans ce secteur que semble se réorienter progressivement l’entreprise sous le nom de Société générale de construction Paris-Argenteuil, puis de Société des Anciens établissements Eiffel à laquelle elle est associée. Cette dernière s’installe sur le site vers 1950 et réalise les extensions restées inachevées de son prédécesseur. Les trois grandes halles sont prolongées d’environ 10 mètres sur leur côté Est et étendues sur la partie nord par l’édification d’une quatrième nef parallèle aux précédentes. Plus large que les premières, 20 mètres contre 15 mètres, sa longueur est en revanche similaire. Les quatre halles forment alors un espace couvert continu que vient encore compléter une cinquième nef montée transversalement. D’une hauteur de plus de deux fois supérieure, cette dernière halle sert aux chargement et déchargement de convois ferrés de tôles et lingots d’acier utilisés pour la fabrication des éléments métalliques Eiffel. Le déplacement des pièces est assuré par plusieurs ponts roulants circulant à plus de 20 mètres de hauteur, complétés par d’imposants portiques placés aux extrémités des halles et équipés chacun de plusieurs ponts roulants (environ 3 par nef). A l’extérieur une nouvelle aire de stockage également dotée d’un portique a été aménagée au sud du terrain. Tous ces nouveaux bâtiment ont été élevés suivant les mêmes principes constructifs et les mêmes dispositifs d’éclairage et d’aération que les premières halles. Seule différence majeure, le remplissage des façades en briques creuses, matériaux performants et plus économiques que la brique pleine qui, de surcroît, participe ici à la cohérence de l’ensemble et à sa monumentalité brute et rationnelle.
En 1962, le site est récupéré par la Société des tubes de Montreuil dirigée par la famille Bardini. Trop à l’étroit dans ses ateliers montreuillois (Mérimée IA93000051), l’entreprise trouve ici le raccordement ferroviaire qui lui faisait défaut ainsi que les espaces nécessaires à l’installation de ses laminoirs, bancs d’étirages et fours, puis ses importants volumes de stockage de barres, billettes et bobines de feuillards. Fabricant de tubes en acier soudés et sans soudure pour les industries de l’automobile, du motocycle, du meuble ou encore de la construction, l’établissement poursuit son activité jusqu’au début des années 2000 en employant près de 240 personnes pour une production annuelle atteignant près de 66 000 tonnes. Une réussite industrielle qui s’est traduite dès 1962 par la construction d’un nouveau bâtiment administratif dont le chantier est confié à André Aubert, second prix de Rome, architecte en chef des bâtiments civils et Palais nationaux et co-auteur du Palais de Tokyo (1934). Dominique Bardini rapporte que séduit par le nouveau centre de recherche du tubiste Vallourec réalisé par Édouard Albert, celui-ci chercha à disposer d’un bâtiment tout aussi "moderne" pour sa société. Puisant dans son registre architectural, André Aubert propose une construction caractéristique de la modernité de l’époque, recourant à la mise en oeuvre d’une structure métallique laissée saillante - comme sur le bâtiment Vallourec - des panneaux de façades en aluminium et emalit, puis d’autres entièrement vitrés. Ces matériaux se combinent avec le marbre, jouant de ses teintes brunes avec le noir des panneaux, puis le rouge et le bleu du métal, pour renforcer l’esprit rationaliste de cette architecture, et accentuer l’articulation des volumes du rez-de-chaussée avec celui de l’étage posé en porte à faux. A l’intérieur, le patio? d’entrée dallé de marbre s’ouvre sur un monumental escalier hélicoïdal? desservant l’étage de bureaux.
Entre 1965 et 1970, la Société des tubes de Montreuil fait ériger deux nouvelles halles en parties ouest et nord, à l’emplacement des anciens parcs à matériaux. Deux édifices moins significatifs que le bâtiment administratif.
Depuis cette époque, le site n’a pas vécu de transformations majeures. Il reste la propriété de la famille Bardini qui gère ce patrimoine en proposant des espaces à la location. Depuis 2016, le site est intégré à un projet d’aménagement porté par la Ville du Blanc-Mesnil et visant à reconvertir toute la zone industrielle de la Molette en un quartier mixte : habitat-activités-espaces verts.

Date de construction
1920; 1926 à 1931; 1951; 1962; 1965; 1970
Organisme
service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
2002; 2020
Code site
007inv002
Date de découverte ou d'enquête
2002
Destination successive
entrepôt commercial
Source
inventaire départemental
Auteur
Aubert André (architecte)
Qualification de datation
campagne(s) de construction
Lieu-dit ou quartier
ZI de la Molette
Parties constituantes
atelier de fabrication ; entrepôt ; logement patronal; bâtiment administratif d'entreprise; loge gardien; poste de transformation; vestiaire

Illustrations

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - halle de grosse chaudronnerie (5)

Détail d’un pilier de la halle de grosse chaudronnerie et de la massive poutre en (...)
N° 1029061 - jpg - 640 × 480 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 640 × 480 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 260.3 ko
Date 12 septembre 2004
Fichier p9176193.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - halle Eiffel (7)

Halle édifiée par les Anciens établissements Eiffel parallèlement aux halles de Leroux et (...)
N° 4001 - jpg - 450 × 600 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 450 × 600 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 53.9 ko
Date 10 mai 2006
Fichier 4001_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - halle de la grosse chaudronnerie (5)

Intérieur de la halle de grosse chaudronnerie, vue sur le dispositif d’éclairage zénithal? et (...)
N° 4002 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 67 ko
Date 10 mai 2006
Fichier 4002_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - halle Eiffel transversale (8)

Vue sur les deux ponts roulants bi-poutre en treillis et à caissons perchés à 20 mètres de hauteur (...)
N° 4003 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 42.8 ko
Date 10 mai 2006
Fichier 4003_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - halle Eiffel transversale (8)

N° 4004 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 53.5 ko
Date 10 mai 2006
Fichier 4004_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - halle Eiffel (7)

N° 4005 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 57 ko
Date 10 mai 2006
Fichier 4005_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis Eiffel, actuellement STM - halle de la grosse chaudronnerie (5)

A l’extrémité de la halle de grosse chaudronnerie un imposant portique débouche dans la halle de (...)
N° 4006 - jpg - 450 × 600 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 450 × 600 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 59.1 ko
Date 10 mai 2006
Fichier 4006_pleinecran-r90.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - halle Eiffel (7)

Un espace de travail aménagé dans la grande halle et reprenant tous les éléments constructifs de la (...)
N° 4009 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 66.2 ko
Date 10 mai 2006
Fichier 4009_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis Eiffel, actuellement STM - halle de la grosse chaudronnerie (5)

Intérieur de la halle de la grosse chaudronnerie coiffée de son toit en carène (coque de bateau (...)
N° 4010 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 64.6 ko
Date 10 mai 2006
Fichier 4010_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - halle de grosse chaudronnerie (5)

Détail des éléments de structure?. Les piliers en treillis portent les chemins de roulement et les (...)
N° 4011 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 70.8 ko
Date 10 mai 2006
Fichier 4011_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis Eiffel, actuellement STM - halle d’ateliers (4)

Halle des ateliers des chaudières Leroux et Gatinois
N° 4012 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 63.1 ko
Date 10 mai 2006
Fichier 4012_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - halle Eiffel (7)

Façade de la halle Eiffel depuis l’avenue Charles Floquet
N° 4013 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 33.5 ko
Date 10 mai 2006
Fichier 4013_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - bâtiment annexe (2)

Le bâtiment regroupe le poste de transformation alimentant le site et ses installations en (...)
N° 4014 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 31.9 ko
Date 10 mai 2006
Fichier 4014_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - halle Cuttat (1)

Façade entièrement vitrée de la halle Cuttat.
N° 4017 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 29 ko
Date 10 mai 2006
Fichier 4017_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - halle Eiffel transversale (8)

L’entrée de la grande halle par laquelle pénétrés les convois ferrés.
N° 4019 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 48.7 ko
Date 10 mai 2006
Fichier 4019_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - poste de contrôle

Poste de contrôle placé à l’entrée du site au croisement des accès routiers et ferrés.
N° 4020 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 56.9 ko
Date 10 mai 2006
Fichier 4020_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - bâtiment administratif (9)

Entrée du bâtiment administratif construit par André Aubert en 1962.
N° 13159 - jpg - 600 × 481 pixels Détails
Crédits Phot. L. Desmoulins © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 481 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 51.5 ko
Date 15 janvier 2007
Fichier 13159_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - halle Eiffel transversale (8)

Voie d’accès de convois ferrés dans l’usine.
N° 13328 - jpg - 483 × 600 pixels Détails
Crédits Phot. L. Desmoulins © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 483 × 600 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 49.7 ko
Date 25 mai 2007
Fichier 13328_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - halle Eiffel transversale (8)

Pignon nord de la halle transversale. Une élévation monumentale d’acier et de briques creuses dont (...)
N° 13329 - jpg - 476 × 600 pixels Détails
Crédits Phot. L. Desmoulins © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 476 × 600 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 48.8 ko
Date 25 mai 2007
Fichier 13329_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - halle Eiffel transversale (8)

Pignon sud de la halle transversale. A l’arrière s’étire l’extension réalisée par les Anciens (...)
N° 13330 - jpg - 487 × 600 pixels Détails
Crédits Phot. L. Desmoulins © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 487 × 600 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 64.5 ko
Date 25 mai 2007
Fichier 13330_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - halle Eiffel transversale (8)

N° 13331 - jpg - 600 × 486 pixels Détails
Crédits Phot. L. Desmoulins © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 486 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 54.1 ko
Date 25 mai 2007
Fichier 13331_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - halle Eiffel (7)

Façade de la halle Eiffel éclairée par ses châssis vitrés en partie haute. Au fond, la halle (...)
N° 13332 - jpg - 600 × 483 pixels Détails
Crédits Phot. L. Desmoulins © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 483 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 42.2 ko
Date 25 mai 2007
Fichier 13332_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - bâtiment annexe (2)

N° 13333 - jpg - 600 × 482 pixels Détails
Crédits Phot. L. Desmoulins © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 482 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 49.6 ko
Date 25 mai 2007
Fichier 13333_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - halle Cuttat (1)

Pignon d’entrée de la halle Cuttat avec au premier plan les espaces de l’administration.
N° 13334 - jpg - 600 × 482 pixels Détails
Crédits Phot. L. Desmoulins © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 482 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 43.2 ko
Date 25 mai 2007
Fichier 13334_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - halle Cuttat (1)

Pignon arrière de la halle Cuttat.
N° 13335 - jpg - 600 × 488 pixels Détails
Crédits Phot. L. Desmoulins © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 488 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 41.9 ko
Date 25 mai 2007
Fichier 13335_pleinecran.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - plan des constructions

1- halle Cuttat 2- bâtiment annexe 3- ateliers des chaudières Leroux et Gatinois 4- ateliers des (...)
N° 1029048 - jpg - 1058 × 794 pixels Détails
Crédits Antoine Furio (c) Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 1058 × 794 pixels
Résolution 0.8 Mpx
Poids 189.1 ko
Date 9 juin 2020
Fichier plan_chrono_stm.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - plan du bâtiment administratif, 1962

N° 1029050 - jpg - 898 × 432 pixels Détails
Crédits (c) Archives municipales du Blanc-Mesnil
Dimensions 898 × 432 pixels
Résolution 0.4 Mpx
Poids 365.4 ko
Date 9 juin 2020
Fichier p1010037_vgn.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - projet d’extension des EJALG, 1925

N° 1029051 - jpg - 905 × 775 pixels Détails
Crédits (c) Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 905 × 775 pixels
Résolution 0.7 Mpx
Poids 507.2 ko
Date 9 juin 2020
Fichier p1010136_vgn.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - plan des ateliers de chaudronnerie EJALG, 1925

N° 1029052 - jpg - 1057 × 601 pixels Détails
Crédits (c) Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 1057 × 601 pixels
Résolution 0.6 Mpx
Poids 466.7 ko
Date 9 juin 2020
Fichier p1010137vgn.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - plan des établissements Cuttat, 1924

N° 1029053 - jpg - 1061 × 790 pixels Détails
Crédits (c) Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 1061 × 790 pixels
Résolution 0.8 Mpx
Poids 580.5 ko
Date 9 juin 2020
Fichier p1010140vgn.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - plan de l’atelier Cuttat, 1924

N° 1029054 - jpg - 1094 × 578 pixels Détails
Crédits Crédits non renseignés
Dimensions 1094 × 578 pixels
Résolution 0.6 Mpx
Poids 436 ko
Date 9 juin 2020
Fichier p1010142vgn.jpg

Le Blanc-Mesnil ; Usine de constructions mécaniques Cuttat & Cie, puis chaudronnerie EJALG, puis constructions Eiffel, actuellement STM - vue d’ensemble, 1985

N° 1029055 - jpg - 925 × 614 pixels Détails
Crédits (c) Société de tubes de Montreuil
Dimensions 925 × 614 pixels
Résolution 0.6 Mpx
Poids 596 ko
Date 9 juin 2020
Fichier stm-ortho.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 7-9 rue du Parc
Auteurs / protagonistes

Autres protections (Le Blanc-Mesnil)