Les Lilas ; Immeuble n°188 rue de Paris - Vue depuis la rue

Document :

JPEG - 94.5 ko
Les Lilas ; Immeuble n°188 rue de Paris - Vue depuis la rue
Suite exceptionnelle de 4 immeubles aux façades de brique construits dans les années 1920-1930. Avec le n°2 avenue des Combattants d’Afrique du nord, à l’angle de la rue de Paris, ils forment un ensemble particulièrement homogène tant au niveau des gabarits et du style que de la qualité de leur architecture.
N° 188, angle avec l’avenue des Combattants d’Afrique du Nord : R+8, 2 travées sur le pan coupé et 5 sur les deux autres façades (sur rue). La travée? ? médiane est en oriel? ?. Le 8e étage est en retrait. Les débords de toiture forment une silhouette découpée assez originale. Les façades sont en brique ocre jaune et en enduit blanc. Ce dernier recouvre les surfaces ondulées que l’on retrouve au niveau des allèges? ?, et toute hauteur sur le pan coupé et les travées entourant le pan coupé. Ces ondulations accentuent le rythme vertical, de l’immeuble à la fois élégant et monumental. La porte d’entrée, à double battant, en fer et verre, privilégie la transparence. Cependant, la ferronnerie forme quatre panneaux remplis de volutes ondulées tout à fait originales. La façade arrière est en brique grise et en enduit blanc. Les ferronneries sont les mêmes. Cet immeuble non signé semble avoir été construit par le même architecte que le n°190, où l’on retrouve le même parti pris de rythme vertical, les surfaces ondulées et la même porte avec un encadrement? ? différent.
Photo Marie-Françoise Laborde © Département de la Seine-Saint-Denis
Descriptif

Suite exceptionnelle de 4 immeubles aux façades de brique construits dans les années 1920-1930. Avec le n°2 avenue des Combattants d’Afrique du nord, à l’angle de la rue de Paris, ils forment un ensemble particulièrement homogène tant au niveau des gabarits et du style que de la qualité de leur architecture.
N° 188, angle avec l’avenue des Combattants d’Afrique du Nord : R+8, 2 travées sur le pan coupé et 5 sur les deux autres façades (sur rue). La travée? médiane est en oriel?. Le 8e étage est en retrait. Les débords de toiture forment une silhouette découpée assez originale. Les façades sont en brique ocre jaune et en enduit blanc. Ce dernier recouvre les surfaces ondulées que l’on retrouve au niveau des allèges?, et toute hauteur sur le pan coupé et les travées entourant le pan coupé. Ces ondulations accentuent le rythme vertical, de l’immeuble à la fois élégant et monumental. La porte d’entrée, à double battant, en fer et verre, privilégie la transparence. Cependant, la ferronnerie forme quatre panneaux remplis de volutes ondulées tout à fait originales. La façade arrière est en brique grise et en enduit blanc. Les ferronneries sont les mêmes. Cet immeuble non signé semble avoir été construit par le même architecte que le n°190, où l’on retrouve le même parti pris de rythme vertical, les surfaces ondulées et la même porte avec un encadrement? différent.

Crédits
Photo Marie-Françoise Laborde © Département de la Seine-Saint-Denis

Image :

Source
prise de vue directe
Date de création - date de prise de vue
2006
Service producteur
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Droits de diffusion
communication libre - reproduction soumise à autorisation
Un patrimoine documenté
  • Immeuble n°188 rue de Paris