TAC (Toutes les applications pour la chaudronnerie)

TAC (Toutes les applications pour la chaudronnerie)

En 1957, Robert Grange transfère son atelier de construction mécanique (compresseurs frigorifiques, tôlerie et soudure pour équipement de meubles frigorifiques, vitrines, tirages de bière, bacs à glace) du 175 au 231, rue de Noisy-le-Sec. Il déclare être locataire à cette dernière adresse "depuis 15 ans". La halle subsistante daterait ainsi de 1942. Occupant toute la superficie d’une parcelle en lanière, elle est à pans de fer hourdée de brique pleine ; sa charpente en bois est couverte d’un toit à longs pans. Elle se distingue par le fronton et les modillons de sa façade, constituant toutefois un ornement discret. "L’atelier du Froid" de Robert Grange employait en 1957, outre un magasinier, "5 tôliers, 1 soudeur [et] 1 traceur n’utilisant aucun outil mécanique à percussion", travaillant au marteau la tôle, l’acier inoxydable et le laiton. L’installation de l’entreprise T.A.C. (Toutes les Applications de la Chaudronnerie) vers 1960, employant 12 ouvriers, fabricant des "comptoirs de bar (...), comptoirs self-service, matériel divers pour collectivités et restaurants", n’a nécessité aucune extension. Occupé en 1986 par un atelier de mécanique générale (société Samon, 8 ouvriers), le bâtiment sert actuellement d’entrepôt.

Date de construction
1942
Organisme
Service régional de l'inventaire
Date de rédaction
2005
Code site
045inv037
Date de découverte ou d'enquête
2004
Destination successive
entrepôt commercial
Source
inventaire départemental
Qualification de datation
campagne(s) de construction
Lieu-dit ou quartier
Secteur de la Ferme
Date initiale
1925
Date de fin
1949
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 231 rue de Noisy le Sec
Chronologies

Dénomination

Autres protections (Les Lilas)