Tour Hertzienne TDF

Tour Hertzienne TDF

Tour TDF

par Hélène Caroux, Marie-Françoise Laborde

Du haut de ses 143 mètres, la tour TDF domine le territoire sur un large périmètre. Sa construction et l’installation des équipements ont nécessité un chantier pharaonique qui a duré plusieurs années. Elle remplace l’ancienne tête de réseau des Buttes Chaumont, devenue trop peu puissante en raison de la multiplication des chaînes et des radios à la fin des années 1970. Le ministère de l’Équipement et de l’Aménagement du Territoire donne son accord en mars 1978, pour la construction d’une antenne hertzienne dans l’enceinte du fort de Romainville. Le choix de ce dernier avait été guidé par son altitude et la présence du fort, gage de sécurité, mais il fut également source de complications retardant à 1982 la mise en chantier. En 1982, année où démarrent les travaux de la tour, Claude Vasconi reçoit le Grand Prix National d’Architecture. Les travaux durent deux ans et l’exploitation du site démarre le 1er juillet 1986.

Le bâtiment est ainsi composé d’une base tronconique duquel se dresse un pylône de 107m couronné par trois plates formes circulaires regroupant les fonctions (bureaux, salles techniques...) et d’une quatrième réservé au chemin de ronde et antennes. Le fût, d’un diamètre de 10 mètres, a été coulé en premier, en continu, avec un coffrage glissant. Puis chaque étage, constitué d’une plate forme de plus de 2 000 tonnes de béton, a été coulé au sol et hissé le long de la colonne à l’aide de vérins prenant appui sur 48 rails verticaux. La plate forme supérieure est à une hauteur de 97,95 m. Son élévation a duré tout l’hiver 1982. Les fondations, très profondes en raison de la nature du sol, ont nécessité la même quantité de béton que la tour elle même. Ascenseur et escalier sont regroupés dans le mât dont la blancheur met d’autant plus en valeur la puissance du volume sommital.

TDF est à l’heure actuelle le leader européen de la diffusion pour la télévision, la radio, les télécoms ainsi que pour les services d’information multimédia dans le transport intelligent et la diffusion sur internet. Le site des Lilas, qui comme le Fort, a gardé le nom de Romainville, remplit plusieurs rôles. C’est un site hertzien, un centre d’aiguillage et de traitement des signaux audiovisuels, un centre informatique en connexion directe avec les réseaux de diffusion et enfin le cœur de l’exploitation de TDF. La présence de la tour a entraîné l’inscription du fort sur le répertoire national des points sensibles, comme "PS mixte de catégorie 1", placé sous la tutelle du Premier ministre.

Depuis sa construction, cette tour joue un rôle majeur dans le paysage urbain du nord-est parisien mais aussi plus spécifiquement dans l’identité de la ville des Lilas.

En 2018, par le biais de la DRAC d’Île-de-France, le ministère de la Culture a décerné à cet édifice le label "Architecture contemporaine remarquable”

Date de construction
1982 (mise en chantier) -1984 (mise en service)
Organisme
service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
2005 ; 2017
Code site
045inv163
Date de découverte ou d'enquête
2005
Auteur
Vasconi Claude (architecte et ingénieur) ; Michel Austasie (architecte assistant)
Maitre d'ouvrage
Télédifusion de France (établissement public)
Lieu-dit ou quartier
Secteur du Fort

Illustrations

Les Lilas ; Tour Herztienne - Vue de la tour dans l’enceinte du Fort

N° 9410 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Marie-Françoise Laborde © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 43.9 ko
Date 29 juin 2006
Fichier 9410_pleinecran.jpg

Les Lilas ; Tour Herztienne

N° 9417 - jpg - 450 × 600 pixels Détails
Crédits Photo Marie-Françoise Laborde © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 450 × 600 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 42.6 ko
Date 29 juin 2006
Fichier 9417_pleinecran.jpg

Les Lilas ; Tour Herztienne

N° 9418 - jpg - 450 × 600 pixels Détails
Crédits Photo Marie-Françoise Laborde © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 450 × 600 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 17.5 ko
Date 29 juin 2006
Fichier 9418_pleinecran.jpg

Les Lilas ; Tour Herztienne

N° 9419 - jpg - 600 × 448 pixels Détails
Crédits Photo Marie-Françoise Laborde © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 448 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 19.6 ko
Date 29 juin 2006
Fichier 9419_pleinecran.jpg

Les Lilas ; Tour Herztienne - vue de la base

N° 9622 - jpg - 600 × 448 pixels Détails
Crédits Photo Marie-Françoise Laborde © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 448 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 43.7 ko
Date 5 juillet 2006
Fichier 9622_pleinecran.jpg

Les Lilas ; Tour Herztienne

N° 9802 - jpg - 448 × 600 pixels Détails
Crédits Photo Marie-Françoise Laborde © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 448 × 600 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 37.2 ko
Date 12 juillet 2006
Fichier 9802_pleinecran.jpg

Les Lilas ; Tour Herztienne

N° 9803 - jpg - 448 × 600 pixels Détails
Crédits Photo Marie-Françoise Laborde © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 448 × 600 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 34.7 ko
Date 12 juillet 2006
Fichier 9803_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • Fort de Romainville
  • Les Lilas ; Tour Herztienne
    Photo Marie-Françoise Laborde © Département de la Seine-Saint-Denis
  • Les Lilas ; Tour Herztienne
    Photo Marie-Françoise Laborde © Département de la Seine-Saint-Denis
  • Les Lilas ; Tour Herztienne
    Photo Marie-Françoise Laborde © Département de la Seine-Saint-Denis
  • Les Lilas ; Tour Herztienne
    Photo Marie-Françoise Laborde © Département de la Seine-Saint-Denis
Chronologies

Dénomination

Auteurs / protagonistes

Autres protections (Les Lilas)