Usine Benoit

Benoit

L’installation de l’entreprise en 1939 au 20, rue de l’avenir, n’est pas venue rompre l’homogénéité de cette voie résidentielle. Le bâtiment occupé par les bureaux au rez-de-chaussée et le logement à l’étage dissimulaient d’importants ateliers de polissage, décapage, nickelage et chromage des métaux. L’une des constructions demeur visible, à l’arrière, sur la rue Esther-Cuvier. Elle répond encore à la description générale qu’en fournit, dès 1939, l’inspecteur des établissements classés : "les ateliers sont installés dans un immeuble construit en ciment armé et en briques, composé d’un rez-de-chaussée et d’un étage surmonté d’une terrasse". L’établissement disposait, au rez-de-chaussée du bâtiment conservé, d’un atelier de polissage et, à l’étage, d’un atelier d’electrolyse, éclairés à l’est par de larges baies rectangulaires. L’édifice témoigne, malgré sa transformation en logements après la fermeture de l’établissement en 1963, de l’importante activité de traitement de surface des métaux exercée, durant le 20e siècle, sur le territoire de la commune.

Organisme
Service régional de l'inventaire
Date de rédaction
2005
Code site
045inv027
Date de découverte ou d'enquête
2004
Destination successive
logements
Source
inventaire départemental
Précision dénomination
usine de polissage et de chromage
Qualification de datation
campagne(s) de construction
Lieu-dit ou quartier
Secteur de l'église
Date initiale
1900
Date de fin
1949
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 7 rue Esther Cuvier
Autres protections (Les Lilas)