Usine à gaz du Landy (détruit)

Usine à gaz du Landy (détruit)

Compagnie parisienne d’éclairage et de chauffage par le gaz ; puis Société du gaz de Paris ; puis Gaz de France ; puis GDF-Suez; puis Engie

par Antoine Furio

Un siècle d’activité gazière à Saint-Denis

A Paris, le gaz utilisé pour l’éclairage et le chauffage des lieux publics et des habitations était produit et distribué depuis 1855 par une société concessionnaire créée par les frères Pereire : la Compagnie parisienne d’éclairage et de chauffage par le gaz. Disposant de huit sites de production repartis en périphérie de la capitale, l’entreprise décide de construire en 1882 une nouvelle usine sur la Plaine-Saint-Denis pour répondre à la demande croissante en « gaz de ville ».
Disposant des équipements parmi les plus puissants pour l’époque l’usine dite du Landy s’implante sur près de 50 ha entre l’avenue du Président Wilson et la ligne de chemin de fer du Nord qui lui assure un raccordement avec les régions charbonnières. Cette première usine est complétée dans les années 1920 par une seconde, dite du Cornillon, qui s’étend plus à l’est jusqu’au canal de Saint-Denis, formant ensemble une emprise totale de 100 ha. Propriétés de la ville de Paris, les installations de production et de distribution sont concédées en 1906 à la Société du gaz de Paris, alors nouvellement créée, qui ne maintiendra que trois usines à Clichy, Saint-Denis et La Villette. Sur Saint-Denis, l’entreprise y poursuit la production jusqu’à la loi de Nationalisation du secteur gazier en 1946 qui donna naissance à Gaz de France.
Intégrées dés lors à un réseau national les usines du Landy et du Cornillon se réorientent progressivement vers la recherche, la production du gaz à l’eau et la cokerie métallurgique avant que l’exploitation des gisements de gaz naturel de Lacq mette un terme définitif au gaz manufacturé en 1977. Sa conversion en centre de recherche et d’expérimentation au milieu des années 1980, puis l’aménagement de l’autoroute A86, démantèlent encore davantage l’ancien site gazier. L’aménagement du Stade de France en 1998 sur les terrains du Cornillon, puis la construction en 2013 du siège social de SFR à l’emplacement d’anciens logements des employés du gaz, n’ont préservé sur un cinquième de la surface d’origine qu’une dizaine de bâtiments, témoins des différentes mutations de cet établissement majeur de l’histoire industrielle régionale.

Ces derniers disparaissent à leur tour en 2020 pour permettre la construction du Centre aquatique olympique prévu pour les JOP de Paris-2024, et l’aménagement de la ZAC? Plaine-Saulnier, une vaste opération d’urbanisme associant logements, activités et équipements. Les services et personnels d’Engie, le dernier exploitant, ont été quant à eux répartis sur divers sites en région parisienne.
Ultime vestige architectural de l’histoire gazière à Saint-Denis, le complexe sportif Nelson-Mandela, situé rue Francis de Pressensé, et encore utilisé par l’Association sportive des gaziers de Paris.
.

Le fonctionnement des usines du Landy et du Cornillon

Du premier projet de l’usine à gaz du Landy esquissé en 1882 seule la moitié sera finalement mise en œuvre. Les terrains prévus suffisamment vastes pour anticiper des extensions futures ne seront que partiellement investis lors d’une importante campagne de modernisation initiée en 1907 par la Société du gaz de Paris.

L’organisation du site est régie depuis son origine par la répartition en lignes parallèles des différentes étapes de production, disposition autorisant notamment les agrandissements. L’embranchement ferroviaire du réseau Nord qui pénètre dans l’usine, et par lequel est acheminé la houille, principale matière première, constitue le premier axe à partir duquel se déploient d’ouest en est les cinq grandes phases de fabrication et d’exploitation :le broyage du charbon dans des trémies (1), sa distillation dans des cornues horizontales (2), la récupération des résidus sous forme de coke de commerce (3), passage du gaz dans les orgues de refroidissement et d’épuration (4), enfin le comptage et le stockage dans les gazomètres (5). Des ateliers de travaux mécaniques en charge de l’entretien ou de la construction d’appareils à gaz, ainsi qu’un chantier pour la vente du coke terminaient l’ensemble. Disposant chacun d’un régisseur ou d’un agent principal, ces trois départements possédaient leurs propres bureaux et logements d’astreintes. Ceux de l’usine à gaz proprement dite étaient regroupés autour du bâtiment de la direction (J), édifice de représentation placé au cœur d’un espace paysager? structuré et hiérarchisé (6).

La modernisation et le déploiement des nouvelles installations du Landy dans les années 1907 - 1910 accrurent la production journalière de 175.000m3 à 700.000m3 entre 1889 et 1913, soit la moitié de la consommation quotidienne de Paris. Trois gazomètres supplémentaires de 150 000 m3 chacun, et d’un diamètre de 70 mètres, sont construits à cette même période. Ils constitueront jusqu’à leur démolition dans les années 1980 l’emblème iconique du paysage industriel de la Plaine Saint-Denis.

Les années 1920 sont marquées par la construction de l’usine du Cornillon dont les installations prévoyaient de fournir 840.000m3 de gaz par jour. Placé face à l’usine du Landy, cette nouvelle unité de production était reliée à la première par un pont ferroviaire enjambant la route nationale. Ce franchissement permit dès lors de raccorder l’ensemble gazier au canal de Saint-Denis et ainsi d’augmenter ses capacités approvisionnement.
Concurrencé par l’essor de l’énergie électrique, puis par la puissante usine de Gennevilliers de la Société d’éclairage, chauffage et force motrice, le site n’atteignit toutefois jamais son plein développement. Elle comprenait cependant les techniques les plus novatrices en matière de mécanisation, de traitement des eaux ammoniacales, de distillation de la houille en grande masse et de production de gaz de chauffage par batterie centrale de gazogène. Le gazomètre était à la mesure de ce développement, avec une capacité de 225.000m3 pour un diamètre de 77 mètres.
Sur la même période, les aménagements du Landy se limitèrent à l’adjonction de la production du gaz à l’eau qui se poursuivit sur site jusque dans les années 1969. Mais les principales activités déployées sur le Landy par Gaz de France s’orientèrent autour des secteurs de la recherche et du développement. Elles aboutirent à un réaménagement complet de l’ensemble dans les années 1980 entraînant de nombreuses démolitions.
Aussi, tandis que l’usine du Cornillon a définitivement disparu, les différents bâtiments encore en place sur le Landy témoignent encore des grandes étapes de la constitution de cet ensemble gazier. Depuis la réalisation de l’inventaire, ces constructions ont été détruites. Les descriptions qui suivent correspondent à un état des lieux de l’usine du Landy en 2011.

Les bâtiments de la première génération

Des installations de la première usine, celle de la Compagnie parisienne d’éclairage et de chauffage par le gaz, ne subsistent que quelques vestiges. Leur adaptation à l’évolution des procédés de fabrication, voire aux mutations de l’activité, les ont par ailleurs progressivement altéré rendant aujourd’hui difficile leur lecture structurelle.
A l’extrémité nord-est du site, en front sur l’avenue Wilson, se trouve la plus ancienne construction de l’établissement gazier (A). Formant aujourd’hui un vaste bâtiment longitudinal, s’élevant sur deux niveaux, cet ensemble hétérogène résulte d’une sédimentation architecturale significative de l’évolution de l’établissement. Un imposant mur de pierres maçonnées percé de trois ouvertures en arcs segmentaires est aligné sur l’avenue. A l’arrière se déploie aujourd’hui des niveaux de bureaux dont les façades bardées d’aluminium laqué blanc du côté sud contraste avec les structures rivetées laissées apparentes en partie nord. Dans son prolongement la compréhension de l’ensemble se complexifie encore davantage. Des éléments de béton apparaissent, et des bandeaux d’éclairage remplacent les baies? verticales. Ce niveau supérieur correspond à une surélévation réalisée dans les années 1930-1950 au dessus d’une structure? préexistante, celle d’un pont dont les arches ont été comblées. L’ouvrage d’art servait à l’origine de rampe d’accès au casse coke, équipement de concassage du résidu de distillation de houille pour être vendue comme combustible aux particuliers et industriels.
Le coke stocké sur un vaste chantier latéral était placé sous la surveillance d’un agent principal disposant de ses propres bureaux et logements qu’il partageait avec le piqueur (en charge de la taille). Parallélépipède s’élevant sur deux niveaux, surélevé ultérieurement, ce bâtiment est encore en place aujourd’hui (B). Entièrement ravalé dans une teinte blanche à l’opposée de l’univers noir des poussières de coke, il comprend encore des aménagements intérieurs de qualité. Conçus en régie par les ingénieurs du Bureau des études et travaux rattaché au Service des usines, ces bâtiments de première génération sont à rapprocher dans leur conception des autres de la compagnie notamment de l’usine de Clichy. Parmi les premiers concepteurs, retenons les ingénieurs Vassy et Vallet, tous deux placés sous la direction de l’ingénieur en chef Arnould. Les travaux restent exécutes quant à eux par des entreprises de construction dont la Maison Moisant, Maglin & Laurent qui réalise en 1887 l’atelier de distillation.

Les ateliers de la Société du gaz de Paris

La campagne de modernisation initiée à partir des années 1910 par la Société du gaz de Paris, successeur de la Compagnie parisienne, s’est traduite par un renouvellement des équipements de production et leur intégration dans de nouvelles architectures d’inspiration rationaliste.
Symbole de ce renouveau, l’usine du Cornillon qui, malgré la grande diversité de ses fonctions, comprend un ensemble bâti homogène. Adapté individuellement à l’activité, il repose systématiquement sur une structure poteaux-poutre en béton armé?, hourdie de briques rouges agrémentées de briques blanches formant des compositions géométriques. Les toitures sont couvertes d’un voile de béton mince sous-tendu par des tirants? en béton. Il s’agît d’un modèle caractéristique du maître d’œuvre, la société Dumez, qui a réalisé des édifices quelque peu similaires pour l’établissement Babcock de La Courneuve ou la SITA à Pantin.

L’usine du Cornillon entièrement disparue, seul demeure comme témoin de cette période, un atelier général construit sur le site du Landy dans les années 1920 (C). Conçu suivant un plan? basilical, il comprend une nef centrale jouxtée de deux autres nefs plus basses également à toit vouté. Une large porte d’entrée permet l’accès à du matériel roulant sur voie étroite acheminant des équipements destinés à l’entretien et dont les déplacements sont effectués par une série de ponts roulants. L’éclairage est assuré par de larges baies en menuiseries de béton ainsi que par une série de lanternons qui assuraient également le renouvellement de l’air dans l’atelier. La double courbe des toitures voûtées ainsi que le détail des motifs décoratifs formant chapiteaux sur les poteaux de la structure rapprochent encore davantage cette construction de celles du Cornillon.

Gaz de France, une nouvelle orientation "Recherche"

La loi de Nationalisation de l’industrie gazière modifie considérablement l’organisation du réseau à l’échelle? nationale en regroupant sous une administration commune 615 exploitations différentes. Des usines vétustes furent fermées et d’autres modernisées pour relancer un secteur alors jugé en déclin mais nécessaire à la reconstruction du pays. Les établissements du Landy et du Cornillon bénéficièrent de la nouvelle dynamique des pouvoirs publics. Emblème de ce renouveau, l’ouverture sur le Landy d’un centre de recherche pour le Gaz de France comprenant un bâtiment de laboratoires sur les combustibles, la recherche chimique ainsi que sur l’usage des dérivés de la houille (D). Placé au devant de l’ancien chantier à coke, parfaitement visible depuis l’avenue Wilson, cette construction signale la nouvelle image de modernité que souhaite véhiculer une industrie d’Etat. Pour réaliser cette « vitrine » l’administration fait appel en 1949 à l’architecte Louis Madeline, second grand Prix de Rome, et familier de l’industrie gazière par son frère, architecte en chef des Houillères du Nord et du Pas-de-Calais.
Dans un style épuré, mais non dénué de monumentalité, Louis Madeline met ici en avant le principe constructif du laboratoire. La structure en béton armé forme des saillies en façade, délimitant chacune les travées de l’édifice. Deux jours d’escaliers disposés symétriquement et en saillie sur la face ouest, renforcent la verticalité du bâtiment alors contrebalancée par l’horizontalité des baies en bandeaux, les allèges? de briquettes rouges ainsi que par une corniche? massive ceinturant l’ensemble de la construction. Ce langage architectural inspiré du rationalisme? constructif se retrouve sur d’autres productions de Louis Madeline dont le Centre Hospitalier Universitaire de Lille réalisé en collaboration avec Urbain Cassan et Jean Walter entre 1934 et 1948. Cette filiation architecturale peut autrement s’expliquer par le principe de réversibilité qui prévalu à la construction de ces bâtiments capables de muter de "laboratoire" à "hôpital".

Positionné en retrait d’une dizaine de mètres du centre de recherche, mais placé dans l’axe des jours d’escaliers, est associé un laboratoire semi-industriel (E). Des deux édifices similaires, et parallèles, devant être initialement bâtis, seul ce dernier fut élevé à des visées d’exploitation industrielle des projets expérimentaux conduits sur site. Son architecture également proche du rationalisme constructif se compose d’une structure en béton apparente, hourdie de briquettes rouges en allèges et de larges baies rectangulaires aux huisseries métalliques. La toiture est en voile mince de béton.

Un dernier bâtiment à usage de bureaux date de cette période (F). Laissant apparaître en façade les éléments verticaux de structure, comme sur le centre de recherche, il se rapproche également du bâtiment de bureaux voisin qui, bien que plus ancien, a été comme lui recouvert d’un enduit blanc. Une teinte appliquée probablement lors de la tertiarisation du site.

La tertiarisation du site

L’arrêt progressif des chaines de production gazière et de cokerie, puis la fin de l’opération de conversion du réseau de gaz naturel en région parisienne redéfinit les fonctions des usines du Landy et du Cornillon dès la fin des années 1970. Un concours est alors lancé par Gaz de France en 1981 pour reconvertir cet ensemble gazier en un grand campus, sensé être le plus moderne au monde, regroupant différents centres de recherches disséminés dans la périphérie parisienne. L’équipe lauréate, constituée de Jean-Paul Viguier et Jean-François Jordy, propose alors un projet marquant une réelle rupture symbolique tant dans la fonction du lieu que dans son image. Autrefois recouvert du noir de la houille, les nouvelles constructions affichent une blancheur éclatante provenant des panneaux d’aluminium laqués. L’ensemble comprend des bâtiments de bureaux (G1), des ateliers (G2) et laboratoires (G3) ainsi qu’une tour d’essai, lieu d’expérimentation grandeur nature de nouveaux procédés de chauffage au gaz (G4). Le tout s’articule autour de deux « tracés régulateurs » qui obliquent vers un point de convergence. Les bâtiments sont disposés au sein d’un espace végétalisé, et reliés par des cheminements piétons et des galeries couvertes. Au centre du campus a été installée une ancien équipement de test, seul objet illustrant l’activité gazière mais totalement déconnecté de sa fonction d’origine (G5). L’ensemble est inauguré en 1988.

Suite à la fusion en 2008 de Gaz de France avec le groupe Suez pour former GDF-Suez, le site de Saint-Denis amputé de son usine du Cornillon depuis 1998 poursuit ses activités autour de la recherche et de l’innovation sur le gaz et les énergies nouvelles. En 2019, les laboratoires des recherche et développement d’Engie ont été transférés à Villeneuve-la-Garenne et à Stains afin de libérer le site de Saint-Denis pour l’aménagement du Centre aquatique olympique.

Le gaz à Saint-Denis, une mémoire collective - habitat et équipement gaziers

En dehors de l’importance de l’emprise gazière sur le territoire et son impact sur le paysage de la ville, l’usine à gaz de Saint-Denis constitue un pan de la mémoire collective locale. Terre industrielle, Saint-Denis accueille au cours de son histoire plusieurs vagues d’immigration d’hommes et de femme fuyant la grande précarité de leur condition de vie pour trouver une nouvelle stabilité. Le gaz comptait alors parmi les plus importants pourvoyeurs d’emploi. Les qualifications requises réduites permettaient à des populations sans aucune formation de trouver aisément un poste de chauffeur ou autre. La rudesse de la tache entrainait en outre un « turn-over » régulier et bien souvent les ouvriers quittaient la Société du gaz dès qu’un autre emploi se présentait. Afin de contrer cette fuite de main d’oeuvre et assurer les services d’astreinte, la Compagnie du gaz réalisa plusieurs opérations de logements pour son personnel : immeuble d’habitat collectif sur l’avenue Wilson pour les ouvriers (H), puis pavillons avec jardinets (I) placés autour du bâtiment de direction pour les employés et contremaîtres . Élevés en 1889, ces derniers s’inspirèrent de la Cité cheminote construite deux ans auparavant par la Compagnie des chemins de fer du Nord au Bourget-Drancy. Le "gaz" en reprit la disposition en pavillons doubles regroupant chacun quatre logements, la distribution intérieure, la composition de la façade ainsi que certains éléments de décors. Seuls les matériaux différaient, la brique ayant été préférée à la pierre utilisée par la Compagnie du Nord. Les pavillons du régisseur et de ses deux adjoints présentaient des jardins et des surfaces habitables plus importantes ainsi qu’un dessin plus soigné témoignant de leur situation hiérarchique dans l’entreprise. L’agent principal en charge du chantier à coke ainsi que le piqueur disposaient également de leurs propres logements intégrés au bâtiment de bureaux lié à cet espace de l’usine dédié au commerce des résidus de distillation (B). Idem pour le régisseur des ateliers de mécaniques et certains de ses employés, tout comme les concierges et gardiens, logés dans divers pavillons (K).
La quarantaine de logements ainsi créées s’avéra néanmoins insuffisante face à un effectif estimé à près d’un millier de salariés. La Compagnie continua de soutenir la construction de logements ouvriers en contribuant à différentes opérations conduites à Saint-Denis. En 1893, elle prit part notamment à la réalisation de la cité HBM de la Ruche pour laquelle elle fournit les terrains.
De nouveaux pavillons furent érigés au début des années 1920 au moment de l’aménagement de l’usine du Landy. Quatre pavillons doubles et un pavillon? pour régisseur furent construits aux pourtours de la nouvelle unité de fabrication.

La mobilisation des syndicats gaziers de Paris, parmi les premiers et les plus puissants du secteur, permit également au personnel de compenser les difficultés des conditions de travail par des avancées salariales et sociales. En 1921, l’Association sportive des gaziers de Paris obtint l’aménagement d’un stade omnisports (actuel complexe sportif Nelson-Mandela) rue Francis de Pressensé qu’elle partagea avec d’autres associations dionysiennes. En 1940, l’équipement s’étendait sur deux hectares et comprenait : un terrain d’honneur de football entouré de deux pistes d’athlétisme de vitesse et de fond, un terrain d’entrainement, un plateau d’éducation physique, trois terrains de basket, cinq courts de tennis ainsi qu’une salle de culture physique et des vestiaires. Un nouveau projet de modernisation des installations soumis à l’administration en 1942, et comprenant piscines, gymnase couvert, jardins d’enfants etc., fut refusé. Seule concession, l’aménagement de vestiaires, salles de ping-pong et de boxe, et d’un gymnase dans un ancien magasin isotherme (L) réalisé vers 1935 par la Société du gaz sur un terrain contigu au site sportif. Cette construction industrielle transformée en équipement se présente sous la forme d’une double halle en béton armée coiffée d’une toiture en coque, ou aile d’avion, en voile mince également de béton. Malgré un volume déséquilibré, plus étroit sur la façade est, le bâtiment s’adapta aux évolutions des pratiques sportives et reste encore exploité par l’association sportive des gaziers qui l’utilise notamment pour la pratique du tir à l’arc. En 2021, il constitue l’ultime vestige architectural des usines du gaz de Saint-Denis, Landy et Cornillon réunis.

Date de construction
1882; 1889; 1890; 1920; 1935; 1949; 1988
Organisme
service du patrimoine culturel, Département de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
2013; 2021
Destination successive
centre de recherche; laboratoire
Auteur
Vassy (ingénieur) ; Vallet (ingénieur) ; Léon Darru (architecte) ; A. Remond (entrepreneur) ; Société Dumez (constructeur) ; Louis Madeline (architecte) ; Jean-Paul Viguier (architecte) ; Jean-François Jordy (architecte)
État actuel
détruit
Parties constituantes
dépôt; atelier de fabrication; bâtiment administratif d’entreprise; laboratoire; stade; logements patronaux

Illustrations

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Vue aérienne, vers 1985

L’usine du Landy après démantèlement des gazomètres et des ateliers de distillation.
N° 1032374 - jpg - 518 × 531 pixels Détails
Crédits © DREIF
Dimensions 518 × 531 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 249.4 kio
Date 1er janvier 1985
Fichier dreifsaintdenis006_vgn.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Centre de recherche (D)

Façade du centre de recherche depuis le parvis? du Stade de France.
N° 1032382 - jpg - 1024 × 768 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 1024 × 768 pixels
Résolution 0.8 Mpx
Poids 80.8 kio
Date 14 juin 2011
Fichier p1060194_v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Bâtiment administratif (J)

Le bâtiment administratif, une architecture monumentale de style éclectique, un bâtiment de (…)
N° 1032376 - jpg - 612 × 404 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 612 × 404 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 204.3 kio
Date 14 juin 2011
Fichier p1070231_vgn.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Pavillons des employés-contremaîtres (I)

Série des trois pavillons doubles regroupant chacun quatre logements destinés aux employés et (…)
N° 1032381 - jpg - 609 × 411 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 609 × 411 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 207.4 kio
Date 14 juin 2011
Fichier p1070242_2_vgn.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Loge et immeuble de rapport (H)

La loge du gardien de l’usine jouxte un immeuble de rapport réalisé par la compagnie en 1890 le (…)
N° 1032378 - jpg - 1024 × 768 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 1024 × 768 pixels
Résolution 0.8 Mpx
Poids 110.2 kio
Date 14 juin 2011
Fichier p1050676_v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) -Allée centrale

Allée centrale, bordée de rangées de platanes, rejoignant l’entrée de l’usine sur l’avenue du (…)
N° 1032380 - jpg - 1024 × 768 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 1024 × 768 pixels
Résolution 0.8 Mpx
Poids 158.2 kio
Date 14 juin 2011
Fichier p1070236_v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Rampe du casse-coke, 1899 (A)

Pont biais de la rampe du casse-coke (côté pharmacie centrale)
N° 1032371 - jpg - 1199 × 931 pixels Détails
Crédits © Archives municipales de Saint-Denis, 26S002
Dimensions 1199 × 931 pixels
Résolution 1.1 Mpx
Poids 82.3 kio
Date 14 décembre 2011
Fichier amsd93_26s_002.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Défournement d’une cornue, 1904

Défournement d’une cornue de distillation, récupération des résidus dont le coke.
N° 1032372 - jpg - 1199 × 933 pixels Détails
Crédits © Archives municipales de Saint-Denis, 26S004
Dimensions 1199 × 933 pixels
Résolution 1.1 Mpx
Poids 107.7 kio
Date 14 décembre 2011
Fichier amsd93_26s_004.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Gazomètre n°8, 1913

Gazomètre télescopique vidé de son stock de gaz.
N° 1032373 - jpg - 949 × 1198 pixels Détails
Crédits © Archives municipales de Saint-Denis, 26S027
Dimensions 949 × 1198 pixels
Résolution 1.1 Mpx
Poids 114.8 kio
Date 14 décembre 2011
Fichier amsd93_26s_027.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Atelier de distillation n°4, 1910

Atelier de distillation n°4, tours à coke.
N° 1032392 - jpg - 1199 × 924 pixels Détails
Crédits © Archives municipales de Saint-Denis, 26S016
Dimensions 1199 × 924 pixels
Résolution 1.1 Mpx
Poids 81 kio
Date 16 décembre 2011
Fichier amsd93_26s_016.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Laboratoires (G3)

Laboratoires du centre de recherche GDF-Suez.
N° 1032394 - jpg - 597 × 387 pixels Détails
Crédits Photo Jacques Mangin © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 597 × 387 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 207.1 kio
Date 16 décembre 2011
Fichier no182p_51__v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Atelier général (C)

Façade ouest de l’ancien atelier de travaux mécaniques. Détail des menuiseries en ciment.
N° 1032395 - jpg - 405 × 549 pixels Détails
Crédits Photo Jacques Mangin © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 405 × 549 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 219.4 kio
Date 16 décembre 2011
Fichier no182p_46__v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Atelier général (C)

Intérieur de l’ancien atelier général.
N° 1032397 - jpg - 425 × 638 pixels Détails
Crédits Photo Jacques Mangin © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 425 × 638 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 198.6 kio
Date 16 décembre 2011
Fichier no182p_35__v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Atelier général (C)

Façade est de l’ancien atelier général.
N° 1032398 - jpg - 690 × 452 pixels Détails
Crédits Photo Jacques Mangin © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 690 × 452 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 247.9 kio
Date 16 décembre 2011
Fichier no182p_30__v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Laboratoire semi-industriel (E)

Façade sud de l’ancien laboratoire semi-industriel.
N° 1032399 - jpg - 647 × 436 pixels Détails
Crédits Photo Jacques Mangin © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 647 × 436 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 280.7 kio
Date 16 décembre 2011
Fichier no182p_25__v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Laboratoire semi-industriel (E)

Façade est de l’ancien laboratoire semi-industriel,
N° 1032400 - jpg - 623 × 401 pixels Détails
Crédits Photo Jacques Mangin © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 623 × 401 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 220.6 kio
Date 16 décembre 2011
Fichier no182p_18__v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Bâtment de bureaux du chantier à coke (B)

Façade nord de l’ancien bâtiment de bureaux et logements du chantier à coke.
N° 1032401 - jpg - 613 × 412 pixels Détails
Crédits Photo Jacques Mangin © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 613 × 412 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 168.4 kio
Date 16 décembre 2011
Fichier no182p_11__v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Centre de recherche (D)

Façade ouest, donnant sur site, du centre de recherche GDF-Suez.
N° 1032402 - jpg - 646 × 480 pixels Détails
Crédits Photo Jacques Mangin © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 646 × 480 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 262 kio
Date 16 décembre 2011
Fichier no182p_15__v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Bâtiment de bureaux du chantier à coke (B)

Intérieur de l’ancien bâtiment bâtiment de bureaux et logement du chantier à coke, rénové à la (…)
N° 1032403 - jpg - 638 × 425 pixels Détails
Crédits Photo Jacques Mangin © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 638 × 425 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 187.6 kio
Date 16 décembre 2011
Fichier no182p_8__v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Extension du casse-coke (A)

Façade sud de l’ancienne rampe du casse-coke, correspondant à une extension et une rénovation de (…)
N° 1032404 - jpg - 602 × 418 pixels Détails
Crédits Photo Jacques Mangin © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 602 × 418 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 210.3 kio
Date 16 décembre 2011
Fichier no182p_102__v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Petits bureaux (F)

Bâtiment de bureaux construit à la fin des années 1940 au moment de la modernisation du site.
N° 1032405 - jpg - 638 × 425 pixels Détails
Crédits Photo Jacques Mangin © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 638 × 425 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 239.2 kio
Date 16 décembre 2011
Fichier no182p_100__v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Rampe du casse-coke (A)

Le pont biais de la rampe du casse-coke réaménagé. Les arches ont été comblées, et le tablier (…)
N° 1032406 - jpg - 624 × 412 pixels Détails
Crédits Photo Jacques Mangin © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 624 × 412 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 199.8 kio
Date 16 décembre 2011
Fichier no182p_81__v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Tour d’essais (G4)

Tour d’essai du centre de recherches GDF-Suez.
N° 1032407 - jpg - 432 × 682 pixels Détails
Crédits Photo Jacques Mangin © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 432 × 682 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 235.2 kio
Date 16 décembre 2011
Fichier no182p_79__v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Bureaux (G1)

Bâtiment de bureaux du centre de recherche GDF-Suez au cœur d’un espace paysager?
N° 1032409 - jpg - 638 × 425 pixels Détails
Crédits Photo Jacques Mangin © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 638 × 425 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 277 kio
Date 16 décembre 2011
Fichier no182p_76__v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Bureaux (G1)

Aménagements de l’entrée du bâtiment de bureaux du centre de recherche GDF-Suez.
N° 1032410 - jpg - 638 × 425 pixels Détails
Crédits Photo Jacques Mangin © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 638 × 425 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 211.4 kio
Date 16 décembre 2011
Fichier no182p_75__v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Installation de test (G5)

Placée à la croisée des cheminements du centre de recherche, cette installation équipée (…)
N° 1032411 - jpg - 450 × 600 pixels Détails
Crédits © Photo Mémoire Vivante de la Plaine
Dimensions 450 × 600 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 249.9 kio
Date 16 décembre 2011
Fichier p1030090_vg=.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Rampe du casse-coke (A)

Extrémité de l’ancienne rampe du casse-coke dont les volumes ont été réutilisés et transformés (…)
N° 1032412 - jpg - 614 × 461 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 614 × 461 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 213.7 kio
Date 16 décembre 2011
Fichier p1060192_v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Gazomètre n°8, 1915

Gazomètre télescopique n°8, parois levés car contenant son stock de gaz.
N° 1032459 - jpg - 501 × 709 pixels Détails
Crédits © Association Mémoire de l’Electricité, du Gaz et de l’Eclairage public
Dimensions 501 × 709 pixels
Résolution 0.4 Mpx
Poids 40.8 kio
Date 16 décembre 2011
Fichier mege_5.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Plan d’implantation, 2011

A : Rampe d’accès au casse-coke, actuellement bureaux B : Bâtiment de bureaux et logement du (…)
N° 1032464 - jpg - 724 × 601 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 724 × 601 pixels
Résolution 0.4 Mpx
Poids 423.3 kio
Date 20 décembre 2011
Fichier clipboard01_vgn.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Salle de sport (L)

Façade Est de cet ancien magasin isotherme transformé en salle de sport vers 1942.
N° 1032465 - jpg - 821 × 547 pixels Détails
Crédits Photo Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 821 × 547 pixels
Résolution 0.4 Mpx
Poids 282.1 kio
Date 20 juillet 2013
Fichier img_1471.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Stade de l’AS des gaziers de Paris

N° 1032466 - jpg - 657 × 438 pixels Détails
Crédits Photo Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 657 × 438 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 220.8 kio
Date 20 juillet 2013
Fichier img_1491.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Stade de l’AS des gaziers de Paris

A l’arrière des courts de tennis, l’ancien magasin isotherme transformé en salle de sports vers 1942
N° 1032468 - jpg - 803 × 517 pixels Détails
Crédits Photo Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 803 × 517 pixels
Résolution 0.4 Mpx
Poids 300.9 kio
Date 20 juillet 2013
Fichier img_1534.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Salle de sport (L)

Intérieur de la salle de sport aménagée pour la pratique du tir à l’arc.
N° 1032475 - jpg - 821 × 547 pixels Détails
Crédits Photo Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 821 × 547 pixels
Résolution 0.4 Mpx
Poids 358.6 kio
Date 20 juillet 2013
Fichier img_1483.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Vue aérienne

L’usine du Landy. Au premier plan?,de gauche à droite,le centre de recherche, les anciens (…)
N° 1032369 - jpg - 700 × 467 pixels Détails
Crédits Didier Blavette © Altelia
Dimensions 700 × 467 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 310.6 kio
Date 14 décembre 2013
Fichier 8929-bd_vgn.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Entrée de l’usine, vers 1910

Flanquant l’entrée, les deux pavillons de concierge et d’accueil, les maisons des régisseurs et (…)
N° 1032370 - jpg - 501 × 331 pixels Détails
Crédits © Droits réservés
Dimensions 501 × 331 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 161.2 kio
Date 14 décembre 2013
Fichier 990_001_vgn.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Vue aérienne, 1921

Face à l’usine du Landy reconnaissable à ses gazomètres, les terrains de l’usine du Cornillon (…)
N° 1032375 - jpg - 657 × 475 pixels Détails
Crédits © Ign
Dimensions 657 × 475 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 259.6 kio
Date 14 décembre 2013
Fichier ign_gaz_1921_vgn.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Plan du projet d’ensemble, 1891

Plan? du projet complet de l’usine à gaz du Landy en 1891. La seconde moitié (à gauche) ne sera (…)
N° 1032416 - jpg - 918 × 422 pixels Détails
Crédits © Archives de Paris, V8O1
Dimensions 918 × 422 pixels
Résolution 0.4 Mpx
Poids 353.7 kio
Date 16 décembre 2013
Fichier p1070527_vgn.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Plan secteur Est, 1898

Plan? de l’usine à gaz du Landy, partie est, 1898. Au centre, ouvert sur l’avenue du président (…)
N° 1032417 - jpg - 875 × 664 pixels Détails
Crédits © Archives de Paris, V8O1
Dimensions 875 × 664 pixels
Résolution 0.6 Mpx
Poids 468 kio
Date 16 décembre 2013
Fichier p1070552_v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Schéma de production, 1934

Schéma des grandes étapes de la production de gaz de l’usine du Landy reporté sur un plan? du (…)
N° 1032429 - jpg - 920 × 555 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 920 × 555 pixels
Résolution 0.5 Mpx
Poids 447.6 kio
Date 16 décembre 2013
Fichier schema_landy_1930_v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Monuments aux morts

Un monument aux morts de la Première Guerre mondiale ainsi que plusieurs plaques commémoratives (…)
N° 1032391 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits © Photo Mémoire Vivante de la Plaine
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 238.7 kio
Date 16 juin 2019
Fichier p1030077_v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Loge de gardien (K)

Pavillon? du gardien depuis l’intérieur du site. Construit par l’architecte Louis Darru et (…)
N° 1032379 - jpg - 1024 × 768 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 1024 × 768 pixels
Résolution 0.8 Mpx
Poids 101.3 kio
Date 14 juin 2021
Fichier p1070232_v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Plan de l’usine du Cornillon, vers 1935

N° 1032413 - jpg - 656 × 535 pixels Détails
Crédits © Droits réservés
Dimensions 656 × 535 pixels
Résolution 0.4 Mpx
Poids 228.7 kio
Date 16 décembre 2021
Fichier plan_cornillon_v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Plan d’ensemble, vers 1914

Plan? d’ensemble des usines du Landy et du Cornillon, vers 1914. L’usine du Cornillon est en (…)
N° 1032414 - jpg - 904 × 661 pixels Détails
Crédits © Droits réservés
Dimensions 904 × 661 pixels
Résolution 0.6 Mpx
Poids 427.9 kio
Date 16 décembre 2021
Fichier plan_cornillon_landy_v.jpg

Saint-Denis ; Usine à gaz du Landy (détruit) - Vue aérienne du stade, 1947

Stade de l’association sportive des gaziers de Paris ; en arrière plan? l
N° 1032418 - jpg - 878 × 434 pixels Détails
Crédits Crédits non renseignés
Dimensions 878 × 434 pixels
Résolution 0.4 Mpx
Poids 313.4 kio
Date 16 décembre 2021
Fichier stadedugaz_oblique008_recad_v.jpg
Type d’étude et de recherche
Localisation
  • 361 avenue du Président-Wilson

  • 309 avenue du Prsident Wilson

  • 6 rue Francis de Pressensé

Dénomination
Organisations