Usine de construction métallique et d'armes dite de la Fournaise, puis de construction automobile Amilcar, puis des Forges de Strasbourg, actuellement magasin de commerce et bureaux

Usine de construction métallique et d’armes dite de la Fournaise, puis de construction automobile Amilcar, puis des Forges de Strasbourg, actuellement magasin de commerce et bureaux

Granon et Roger, puis Ateliers de la Fournaise, puis Société nouvelle pour l’automobile Amilcar, puis Société d’emboutissage et d’usinage de Saint-Denis, puis Les forges de Strasbourg, puis Ameliorair, actuellement Point P et Cedeo

18 décembre 2018 , par Antoine Furio

Accueillant diverses surfaces d’activités, de commerces et de bureaux, ce vaste ensemble longeant le boulevard Anatole France est issu de la transformation dans les années 1980 d’une partie des bâtiments de l’ancienne Société des forges et Ateliers de la Fournaise. Fabricant de matériel militaire, puis de pièces automobiles, l’entreprise s’inscrit dans le paysage des architectures modestes mais caractéristiques de la période de son installation et de ses origines géographiques.

En 1915, les ateliers de la Fournaise acquièrent les établissements Granon et Roger installés depuis 1907 rue Ambroise Croizat, face au bassin du canal de Saint-Denis. Le repreneur y poursuit l’activité de serrurerie et de constructions métalliques mais débute en répondant à une commande importante de munitions pour le ministère de la Guerre. Son président, Charles Rau, ingénieur polytechnicien proche des autorités militaires, obtiendra par la suite d’autres marchés de cette administration dont celui en 1919 de la porte du hangar à dirigeables d’Ecausseville.

Pour satisfaire aux besoins urgents de la Défense nationale, une série de bâtiments est construite en quelques mois, entre octobre 1915 et juillet 1916. Edifiés dans le prolongement de l’usine Granon (détruite), ils s’étendent sur 30 000 m² le long du boulevard Anatole France et abritent toutes les installations nécessaires à la fabrication des obus : fonderie, presses à emboutir, tours à décolleter, fours à recuire etc. Suite à la pénurie de métal plutôt que par nécessité fonctionnelle, les nouveaux ateliers sont construits sur la base d’une structure? en bois, hourdie de briques et couronnée d’un lanterneau? vitré (A3 et B). Les trois premiers (A3) se trouvent accolés au bâtiment des services administratifs (A1) pour former un tout de gabarit? homogène. Mais, objet de représentation, vitrine de l’entreprise depuis le boulevard, ce bâtiment a bénéficié d’un traitement architectural plus soigné. Chacune des façades est ainsi marquée par une composition symétrique, leurs angles forment des avant-corps coiffés de toitures à croupes débordantes couvertes d’ardoises. La brique jaune, utilisée en maçonnerie sur les deux niveaux d’élévation, s’agrémente de briques rouges en partie basse puis en partie haute dessinant des bandeaux et des frises. Entièrement remanié, l’ensemble a perdu ses décors et huisseries initiales mais a conservé ses éléments d’inspiration régionaliste, toit à croupes, colombages en trompe l’œil, empruntés à l’architecture alsacienne. Issu d’une famille du Haut-Rhin, et dirigeant d’une seconde usine métallurgique à Bitschwiller-Lès-Thann, Charles Rau a sans nul doute voulu apporter à Saint-Denis quelques références paysagères de sa région d’origine.

Le conflit terminé, l’entreprise se convertit, à l’instar de nombreux établissements métallurgiques de l’époque, dans la fabrication de pièces automobiles. Elle investit lourdement dans ce secteur en rachetant le constructeur Grégoire en 1919. Cinq ans plus tard le site est entièrement dédié à l’automobile, l’usine ayant été reprise par la Société nouvelle pour l’automobile Amilcar. Fabricant de voiturettes de sport et de voiture de tourisme, l’établissement produit plusieurs milliers de véhicules par an. De nouveaux ateliers sont construits le long du boulevard, dans le prolongement du bâtiment administratif et perpendiculairement à la voie (détruits). Si le principe de la halle couverte d’une toiture à deux pentes des premiers ateliers est repris, les seconds présentent une structure métallique. Leur éclairage est, comme pour les précédents, assuré par un lanterneau vitré. Celui de l’atelier contigu aux services administratifs (B) est particulièrement prononcé, vraisemblablement pour apporter une meilleure circulation de l’air et un éclairage optimum aux activités de chaudronnerie.

Confrontée à des difficultés financières la Société Amilcar quitte l’usine de Saint-Denis. L’épisode marque les débuts d’une période de reprises successives ou d’occupation simultanée du site : la Société des forges et ateliers de la Vence (1940), Ettore Bugatti (1942), la Société d’emboutissage et d’usinage de Saint-Denis (1946), les forges de Strasbourg puis Ameliorair ou encore les ateliers de travail du bois Guyon et Dernis (1960).
Ces évolutions continues n’entrainent pas de grandes modifications architecturales du site. Seul un bombardement datant de 1944, sur les ateliers réquisitionnés pour la fabrication des rampes des missiles allemands V1, a nécessité une reconfiguration circonscrite à quelques centaines de mètres carrés. Les architectures de la reconstruction s’insèrent alors entre les ateliers sauvegardés. Deux travées de sheds? courbes en béton armé sont ainsi construites perpendiculairement au boulevard (C). Celles-ci seront conservées, bien que tronquées, au moment de la reconversion du site à la fin des années 1980 en locaux d’activités et bureaux. Subsistent également du site d’origine le bâtiment administratif, ainsi que quelques ateliers de fabrications, témoins précieux de l’architecture industrielle de la Première guerre mondiale parfaitement illustrés par un album photo conservé aux Archives municipales de Saint-Denis (74 S 1 et 2).

Date de construction
1915; 1946
Organisme
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
2013; 2018
Date de découverte ou d'enquête
2012
Destination successive
magasin de commerce; entrepôt commercial; bureaux
Parties constituantes
bâtiment administratif d’entreprise; bureau d’étude; ateliers de fabrication; entrepôt industriel

Illustrations

Saint-Denis ; Usine de construction métallique et d’armes dite de la Fournaise, actuellement magasin de commerce et bureaux - Anciens bureaux et ateliers

Vue depuis le boulevard Anatole France de l’atelier de fabrication (B) et du bâtiment (...)
N° 1027843 - jpg - 1024 × 793 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio (c) Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 1024 × 793 pixels
Résolution 0.8 Mpx
Poids 59.2 ko
Date 27 août 2010
Fichier p1050658_v.jpg

Saint-Denis ; Usine de construction métallique et d’armes dite de la Fournaise, actuellement magasin de commerce et bureaux - Bâtiment administratif

Façade du bâtiment administratif depuis le boulevard Anatole France.
N° 1027844 - jpg - 1024 × 768 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio (c) Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 1024 × 768 pixels
Résolution 0.8 Mpx
Poids 63.3 ko
Date 27 août 2010
Fichier p1050659_v.jpg

Saint-Denis ; Usine de construction métallique et d’armes dite de la Fournaise, actuellement magasin de commerce et bureaux - Entrée du site

Entrée du site sur le boulevard Anatole France, bâtiment administratif et premiers ateliers de (...)
N° 1027845 - jpg - 1024 × 768 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio (c) Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 1024 × 768 pixels
Résolution 0.8 Mpx
Poids 60.1 ko
Date 27 août 2010
Fichier p1050661_v.jpg

Saint-Denis ; Usine de construction métallique et d’armes dite de la Fournaise, actuellement magasin de commerce et bureaux - La cour

Depuis la cour, façades du bâtiment administratif et des ateliers (A)
N° 1027846 - jpg - 1024 × 768 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio (c) Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 1024 × 768 pixels
Résolution 0.8 Mpx
Poids 85.6 ko
Date 27 août 2010
Fichier p1050663_v.jpg

Saint-Denis ; Usine de construction métallique et d’armes dite de la Fournaise, actuellement magasin de commerce et bureaux - Intérieur ancien atelier

Vue intérieure des ateliers de fabrications construits en 1915
N° 1027847 - jpg - 1024 × 768 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio (c) Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 1024 × 768 pixels
Résolution 0.8 Mpx
Poids 97.8 ko
Date 27 août 2010
Fichier p1050665_v.jpg

Saint-Denis ; Usine de construction métallique et d’armes dite de la Fournaise, actuellement magasin de commerce et bureaux - Intérieur des ateliers

Détail de la structure? en bois des anciens ateliers de fabrication.
N° 1027848 - jpg - 1920 × 2560 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio (c) Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 1920 × 2560 pixels
Résolution 4.9 Mpx
Poids 306.1 ko
Date 27 août 2010
Fichier p1050666_v.jpg

Saint-Denis ; Usine de construction métallique et d’armes dite de la Fournaise, actuellement magasin de commerce et bureaux - Ateliers de farbication

Vue extérieure de la seconde série d’ateliers construits vers 1915.
N° 1027849 - jpg - 1024 × 768 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio (c) Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 1024 × 768 pixels
Résolution 0.8 Mpx
Poids 70.3 ko
Date 27 août 2010
Fichier p1050667_v.jpg

Saint-Denis ; Usine de construction métallique et d’armes dite de la Fournaise, actuellement magasin de commerce et bureaux - Sheds béton des ateliers

Travées de sheds? en béton armé des ateliers reconstruits en 1946 et intégrés aux locaux (...)
N° 1027850 - jpg - 1024 × 1365 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio (c) Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 1024 × 1365 pixels
Résolution 1.4 Mpx
Poids 88.3 ko
Date 27 août 2010
Fichier p1050668_v.jpg

Saint-Denis ; Usine de construction métallique et d’armes dite de la Fournaise, actuellement magasin de commerce et bureaux - Plan de localisation des bâtiments

A1 : bâtiment administratif ; A2, A3, B : atelier de fabrication (1915) ; C : atelier de (...)
N° 1027836 - jpg - 604 × 723 pixels Détails
Crédits (c) Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 604 × 723 pixels
Résolution 0.4 Mpx
Poids 424.7 ko
Date 26 novembre 2013
Fichier carto.jpg

Saint-Denis ; Usine de construction métallique et d’armes dite de la Fournaise, actuellement magasin de commerce et bureaux - Plan du bâtiment administratif

Plan du bâtiment administratif et des ateliers contigus occupés par les Forges de Strasbourg, (...)
N° 1027837 - jpg - 920 × 264 pixels Détails
Crédits © Collections Archives départementales de la Seine-Saint-Denis, 1328W39
Dimensions 920 × 264 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 198.5 ko
Date 27 novembre 2018
Fichier p1050457_vgn.jpg

Saint-Denis ; Usine de construction métallique et d’armes dite de la Fournaise, actuellement magasin de commerce et bureaux - Publicité ancienne

Publicité ancienne des automobiles Amilcar, années 1920.
N° 1027838 - jpg - 366 × 500 pixels Détails
Crédits (c) Collections L'Illustration
Dimensions 366 × 500 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 34.2 ko
Date 27 novembre 2018
Fichier amilcarpub04.jpg

Saint-Denis ; Usine de construction métallique et d’armes dite de la Fournaise, actuellement magasin de commerce et bureaux - Carte postale ancienne

Carte postale présentant le bâtiment administratif et l’entrée des ateliers de la Fournaise vers (...)
N° 1027839 - jpg - 794 × 511 pixels Détails
Crédits © Collections Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 794 × 511 pixels
Résolution 0.4 Mpx
Poids 185.3 ko
Date 27 novembre 2018
Fichier 945_001_vgn.jpg

Saint-Denis ; Usine de construction métallique et d’armes dite de la Fournaise, actuellement magasin de commerce et bureaux - Carte postale ancienne

Carte postale présentant une vue générale de l’intérieur des ateliers de finissage des obus vers (...)
N° 1027840 - jpg - 766 × 487 pixels Détails
Crédits © Collections Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 766 × 487 pixels
Résolution 0.4 Mpx
Poids 81.4 ko
Date 27 novembre 2018
Fichier 971_001_vgn.jpg

Saint-Denis ; Usine de construction métallique et d’armes dite de la Fournaise, actuellement magasin de commerce et bureaux - Carte postale ancienne

Carte postale présentant une vue générale de l’intérieur des ateliers de fabrication des obus vers (...)
N° 1027842 - jpg - 998 × 650 pixels Détails
Crédits © Collections Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 998 × 650 pixels
Résolution 0.6 Mpx
Poids 332.1 ko
Date 27 novembre 2018
Fichier 320_001.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 31 à 47 boulevard Anatole France
Chronologies

Auteurs / protagonistes