Usine de produits chimiques Eugène Passé, puis Bardot et compagnie, puis la Carboxyque française (détruit)

Etablissement Eugène Passé, puis Bardot et compagnie, puis la Carboxyque française

15 novembre 2018 , par Antoine Furio, Cécile Katz

En 1883, Eugène Passé construit sur le site une fabrique d’engrais et d’acide sulfurique. Elle est rachetée par Charles Bardot, fabricant de produits chimiques, 19 rue Duranton à Paris, qui y poursuit l’activité. Celui-ci modifie à partir de 1909 l’installation pour y transférer sa fabrication de sulfate d’ammoniaque par l’emploi de matières animales.
Dans leur ensemble les bâtiments restent identiques à ceux édifiés par le prédécesseur 15 ans plus tôt. Un atelier composé de trois nefs parallèles à structures en bois occupent la façade principale. Dans leur prolongement se trouve un entrepôt longé par un raccordement du Chemin de fer industriel de la Plaine Saint-Denis qui fini sa course dans les ateliers. Un entrepôt similaire à structures bois occupe l’autre côté de la cour. A droite de l’entrée un mince appentis sert de bureaux et de logement pour le gardien.
Au milieu des années 1930, l’arrière du site est modifié, de nouveaux entrepôts construits cette-fois en structures métalliques.
Repris par la société la Carboxyque française au début des années 1960, le site se convertit en usine de fabrication et de conditionnement d’hydrogène, d’oxygène et d’autres gaz comprimés. Un chateau d’eau est construit, ainsi qu’un hangar au devant des premiers ateliers pour abriter et manipuler les bouteilles avant expédition. Présentant une structure? métallique à éléments soudés, il comprend également un pont roulant permettant le transbordement des produits. La structure laissée nue de tout matériaux de remplissage se distingue dans le paysage. Occupant 65 salariés en 1987, puis 37 en 1992, le site ferme dans le courant des années 2000 avant d’être détruit vers 2007.

Date de construction
1882; 1909; 1934; 1960
Organisme
CAUE 93 ; service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
2003; 2018
Code site
001inv050
Date de découverte ou d'enquête
1993
Destination successive
entrepôt industriel
Source
inventaire départemental
Qualification de datation
campagne(s) de construction
État actuel
détruit
Parties constituantes
atelier de fabrication; entrepôt industriel; hangar industriel; bureaux; logement de gardien; réservoir industriel

Illustrations

Aubervilliers ; Usine de produits chimiques Eugène Passé, puis Bardot et compagnie, puis la Carboxyque française (détruit) - hangar industriel

Pigno du hangar industriel construit par la Carboxyque française vers 1960
N° 1651 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 37.3 ko
Date 3 mai 2006
Fichier 1651_pleinecran.jpg

Aubervilliers ; Usine de produits chimiques Eugène Passé, puis Bardot et compagnie, puis la Carboxyque française (détruit)

Vue latérale du hangar industriel et de son chemin de roulement en poutres métalliques (...)
N° 1652 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 41.1 ko
Date 3 mai 2006
Fichier 1652_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 18 rue du Pilier
Chronologies