Goncalves-Buissart Cristina - Villepinte, 1 route de Tremblay. Rapport de diagnostic archéologique. - 2014

16 novembre 2018 , par Cristina Gonçalves-Buissart

Titre
Villepinte, 1 route de Tremblay. Rapport de diagnostic archéologique.
Type de document
rapport
Auteurs
Goncalves-Buissart Cristina
Lieu d’Édition
Bobigny
Nom de l’Éditeur
Département de la Seine-Saint-Denis
Date d’Édition
2014
Service producteur
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Texte

Les terrains sont situés à Villepinte, dans le Vieux Pays, dans un secteur au fort potentiel archéologique, avec de nombreuses occupations identifiées mais surtout un habitat du premier Moyen Âge à une centaine de mètres.
Le site est localisé à l’intérieur du parc appartenant à l’Association de Villepinte, sur la parcelle AW 152 d’une superficie de 4006 m2. Il s’agit de terrains sur lesquels était construit un bâtiment aujourd’hui démoli.
L’association de Villepinte a pour projet la construction d’un institut médico-éducatif de 42 places pour enfants avec autisme et autres T.E.D. Ce bâtiment sera implanté à l’emplacement de l’édifice démoli.
Le diagnostic ainsi réalisé, par le bureau du Patrimoine archéologique, du 29 septembre au 2 octobre 2014, a permis le creusement de six tranchées, totalisant une superficie de 1035 m2 équivalent à 25,8 % du terrain d’assiette. Elles ont permis l’étude de 18 structures. Il s’agit pour l’essentiel de fosses et fossés ; une voirie a également été identifiée en parallèle de la route de Tremblay et de celle mise au jour lors de la jour de l’habitat de la l’avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny. Ces vestiges sont bien conservés et implantés plutôt en partie sud, zone non impactée par des bâtiments. Une partie des vestiges attestent d’un espace de jardin aux périodes moderne et contemporaine. Pour les autres, leur caractéristique, leur attribution chronologique de la période médiévale et leur localisation géographique les rapprochent de ce qui a été observé en 2009 lors du diagnostic du 35 rue de l’église. Nous sommes ainsi en limite d’un habitat avec des occupations secondaires et peu abondantes de fond de parcelle ; seule la présence de la voirie nous interpelle quant à l’évolution de la route de Tremblay.

Collation du document ou de l’ouvrage
80 p
Vedette
Gonçalves-Buissart 2014

Documents

Villepinte, 1 route de Tremblay. Rapport de diagnostic archéologique.

N° 1027611 - pdf Détails
Crédits Crédits non renseignés
Poids 10.3 Mo
Date 24 septembre 2018
Fichier villepinte_fsl_2014_rapport.pdf