ZAC Basilique, Îlot 3 et Îlot 12

ZAC Basilique, Îlot 3 et Îlot 12

Îlot 3 et Îlot 12

par Sébastien Radouan

L’îlot 3 de la ZAC Basilique comprend 201 logements, des commerces en rez-de-chaussée? et quelques bureaux. Il est construit par Jacques Bardet entre 1990 et 1992, après plusieurs remaniements et une réduction significative du programme?, liés à sa situation, en vis-à-vis de la basilique. Ce sont les seuls logements construits par l’office HLM municipal de Saint-Denis dans la ZAC? du secteur Basilique.
En tant qu’architecte-conseil du ministère de la Culture, Jacques Bardet est associé à la rénovation du centre-ville de Saint-Denis dès la première instruction du dossier par la commission des Abords des Monuments historiques en 1974. En lui confiant l’îlot 3 en 1976, la municipalité et son aménageur, la Sodédat, s’assurent un allié au sein de la direction de l’Architecture, sans l’accord de laquelle le projet ne peut aboutir. L’architecte s’est illustré dans les recherches sur l’habitat intermédiaire, qui aboutissent en 1968 avec l’ensemble du Nérac à Boussy-Saint-Antoine (91). C’est l’un des premiers lauréats du concours Programme architecture nouvelle (PAN) du Plan? Construction en 1971.
Un premier projet est abandonné en 1977 à la suite de la reconfiguration de ce secteur dit « sensible » par la direction de l’Architecture. L’architecte n’a plus à insérer d’anciens bâtiments – une ferme et une cartonnerie –, ni à respecter, en conséquence, le tracé viaire et les gabarits, qui faisaient référence au tissu villageois du vieux Saint-Denis.

Dans un second projet, Jacques Bardet restructure franchement l’espace urbain en élargissant et densifiant son assise. Concevant une succession de petites places en cœur d’îlot, reliées par des passages, il se rapproche de la composition de l’îlot 1, élaboré par Roland Simounet de l’autre côté de la rue de Strasbourg. « Nous avons choisi de nous écarter du respect à la LETTRE d’une architecture pseudo-pastichante pour mieux nous référer à l’ESPRIT de la ville traditionnelle faite de gradation, de cour, de squares, de places », explique-t-il dans la revue Techniques et Architecture. Les bâtiments sont rehaussés. Plus homogènes, ils ménagent des perspectives sur la rosace. Un cadre bâti est proposé à la basilique.
L’État et la municipalité interviennent dans l’évolution du projet. Directeur de l’Architecture, mais aussi architecte, Joseph Belmont dessine deux places en 1980 pour encadrer le monument. Ce parti urbain est vivement combattu par le service des Monuments historiques, qui s’oppose à la construction d’un bâtiment en retour pour l’îlot 3. L’extension de l’hôtel de ville près de la basilique entraîne, par ailleurs, une première réduction du programme de l’îlot. Pour accueillir le siège du journal L’Humanité à Saint-Denis, la municipalité l’ampute une nouvelle fois en 1987 et dédommage l’architecte, en lui garantissant l’immeuble de bureaux dans l’îlot 12 et surtout une opération de logements dite « îlot des jardins », rue de la Boulangerie.
La façade de l’îlot 3 faisant face à la basilique obtient, l’année précédente, un avis favorable de la commission des Abords. Pour éviter un nouvel examen, la direction de l’Architecture propose de construire le bâtiment d’Oscar Niemeyer derrière la façade ordonnancée de l’îlot 3. Le dessin de celle-ci, qui continue d’être discuté, se caractérise par sa rigueur et son uniformité, donnant l’impression d’une grille, d’ailleurs appelée « grille Bardet ».

Malgré un budget revu à la hausse, l’architecture témoigne dans l’ensemble d’une certaine austérité. La déclinaison d’un module carré pour toutes les ouvertures lui apporte toutefois de la cohérence. Les coursives d’accès en façades permettent aux logements de bénéficier d’un maximum de lumière côté cour. Le jeu des carrés et des percements y est plus élaboré pour mettre en valeur, à la manière d’un cadrage, la visée sur la rosace du transept.

Date de construction
1989-1992
Organisme
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
2020
Date de découverte ou d'enquête
2016
Auteur
Jacques Bardet
Qualification de datation
Campagne de construction

Illustrations

SAINT-DENIS ; ZAC BASILIQUE, ÎLOT 3 ET ÎLOT 12 - MISE EN VALEUR DE LA VISÉE SUR LA ROSACE DU TRANSEPT

N° 1033470 - jpg - 640 × 480 pixels Détails
Crédits Photo Jacques Mangin © UASD - Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 640 × 480 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 102.6 kio
Date 4 janvier 2023
Fichier no83p_12_.jpg
Type d’étude et de recherche
Localisation
Chronologies
Auteurs / protagonistes