aléas : émission du 26/01/1998

Document :

aléas : émission du 26/01/1998
VOYAGE AU BOUT DE L’A3 (de Bernard GESBERT)\ Rencontre avec un monsieur de 77 ans qui mène un combat de tous les jours contre l’autoroute A3 qui traverse Romainville, la ville où il est né et a toujours vécu. Il a créé avec quelques autres "irréductibles", l’Association Contre l’A3, bien décidé à faire revivre sa ville sans les nuisances de l’autoroute.\ Tous les matins, il quitte sa maison sur sa bicyclette pour arpenter les rues de sa ville malgré la circulation, au grand dam de sa femme qui, depuis leur maison, fait part de ses inquiétudes à Bernard GESBERT. Plus tard elle revient sur la Seconde Guerre Mondiale pendant laquelle elle a fait de la Résistance comme beaucoup de Romainvillais dont Jean Guimier qui a donné son nom à un complexe sportif de la ville.\ Le vieil homme, arrêté sur un pont qui "enjambe" l’autoroute, raconte comment c’était "avant" et parle des nuisances dont ils ont hérité, bruit et pollution. Avec un ami, à bicyclette lui aussi, ils parcourent la ville et collent des affiches pour leur association. Ils se retrouvent ensuite dans le jardin d’une maison. Puis sur une carte, le vieil homme montre pourquoi une passerelle pour les piétons changerait leur vie. Il se rend ensuite à la sortie de l’école de la Fraternité pour discuter avec les élèves.\ Pour finir, le journaliste interpelle un couple qui se tient à la fenêtre de leur appartement situé tout près de l’auroroute et ceux-ci plaisantent sur le bruit.\ VOYAGE AU BOUT DE L’A3 (de Bernard GESBERT) : DP autoroute A3 au niveau de Romainville, de jour, de nuit, circulation fluide, embouteillage ; DP rue des Laborieux ; DP hommes circulant en bicyclettes dans Romainville et collant des affiches ; jardin d’une maison avec pompe à eau ; élèves sortant de l’école primaire de la Fraternité ; immeuble près de l’autoroute ; femme étendant son linge sous la bretelle de l’A86.
FR3 FR3
Descriptif

VOYAGE AU BOUT DE L’A3 (de Bernard GESBERT)\ Rencontre avec un monsieur de 77 ans qui mène un combat de tous les jours contre l’autoroute A3 qui traverse Romainville, la ville où il est né et a toujours vécu. Il a créé avec quelques autres "irréductibles", l’Association Contre l’A3, bien décidé à faire revivre sa ville sans les nuisances de l’autoroute.\ Tous les matins, il quitte sa maison sur sa bicyclette pour arpenter les rues de sa ville malgré la circulation, au grand dam de sa femme qui, depuis leur maison, fait part de ses inquiétudes à Bernard GESBERT. Plus tard elle revient sur la Seconde Guerre Mondiale pendant laquelle elle a fait de la Résistance comme beaucoup de Romainvillais dont Jean Guimier qui a donné son nom à un complexe sportif de la ville.\ Le vieil homme, arrêté sur un pont qui "enjambe" l’autoroute, raconte comment c’était "avant" et parle des nuisances dont ils ont hérité, bruit et pollution. Avec un ami, à bicyclette lui aussi, ils parcourent la ville et collent des affiches pour leur association. Ils se retrouvent ensuite dans le jardin d’une maison. Puis sur une carte, le vieil homme montre pourquoi une passerelle pour les piétons changerait leur vie. Il se rend ensuite à la sortie de l’école de la Fraternité pour discuter avec les élèves.\ Pour finir, le journaliste interpelle un couple qui se tient à la fenêtre de leur appartement situé tout près de l’auroroute et ceux-ci plaisantent sur le bruit.\ VOYAGE AU BOUT DE L’A3 (de Bernard GESBERT) : DP autoroute A3 au niveau de Romainville, de jour, de nuit, circulation fluide, embouteillage ; DP rue des Laborieux ; DP hommes circulant en bicyclettes dans Romainville et collant des affiches ; jardin d’une maison avec pompe à eau ; élèves sortant de l’école primaire de la Fraternité ; immeuble près de l’autoroute ; femme étendant son linge sous la bretelle de l’A86.

Crédits
FR3 FR3

Image :

Source
prise de vue directe
Date de création - date de prise de vue
20/01/1998
Droits de diffusion
communication interdite droit de reproduction interdit
Durée
00h47min00s
Son
True