Aqueduc de Coubron - Vaujours

aqueduc de Coubron - Vaujours

16 novembre 2018 , par Claude Héron

Des tuyaux en plomb appartenant à un aqueduc vraisemblablement moderne auraient été découvert au flanc de la colline séparant Coubron de Vaujours. On note qu’en 1634, François-Théodore de Nesmond obtient de M. de Blérancourt, seigneur de Courtry, l’autorisation de capter l’eau de la fontaine du Goulet. L’eau était amenée dans un bassin situé sur le chemin du Goulet, qui sépare les deux seigneuries, puis à Coubron par une canalisation enterrée vraisemblablement située à l’emplacement du sentier du goulet ou chemin de Villeparisis. En 1637, deux autres sources sont captées. Situées sur la censive du Goulet, elles appartiennent à l’abbaye de Saint-Victor. L’eau traversait le chemin de Montauban à Coubron, puis continuait son chemin à l’air libre : cf un acte de 1643 qui mentionne “dix arpents au lieudit La Platrière...au bout de laquelle pièce passent les eaux en canaux de la Fontaine dudit Président”. Ultérieurement, c’est une source située au Val Adam à Montfermeil qui sera captée.

Organisme
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
07/07/1994
Code site
015s027
Date de découverte ou d'enquête
1967
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
structuré
Niveau d'interprétation
découverte isolée
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
à l'échelle communale
Nature du site
enfoui
État actuel
inconnu
Datation initiale
1501
Datation finale
1800
Qualification datation initiale
création au plus tôt
Qualification datation finale
terminus ante quem
Type d’étude et de recherche

Localisation
Chronologies

Dénomination

Autres protections (Coubron)