Castellum sancti Dionysii, fossé de chenal

Castellum sancti Dionysii, fossé de chenal

par Claude Héron, Michaël Wyss

En 857, les moines de Saint-Denis sont obligés de se racheter aux Normands, et en 859, ils se réfugient avec leurs reliques à Nogent-sur-Seine.
En 865, le monastère est occupé pendant vingt jours.
Aussi en 869, Charles le Chauve fait-il entourer l’abbaye Saint-Denis et son bourg monastique d’une enceinte de terre et de bois.
En 876, les moines sont toutefois contraints de fuir le monastère. L’enceinte est peut-être alors rasée car un diplôme de Charles le Simple daté de 898 la désigne comme "nouvellement construite".
L’acte, qui restitue aux moines l’immunité à l’intérieur de l’enceinte contient une brève description du lieu qui, jointe aux sources écrites plus récentes, aux sources iconographiques et aux résultats des travaux archéologiques, permet de restituer le tracé de l’enceinte.
Celle-ci enclos une superficie d’une douzaine d’hectares. Elle est composée d’une levée de terre palissadée précédée d’un, deux ou trois fossés successifs en eau alimentés par le Croult. Elle est percée de trois portes placées une vingtaine de mètres en retrait du fossé intérieur : la porte Compoise, mentionné en 1229-1230 dans les comptes de la commanderie de l’abbaye, la porte Basoin, la porte de la Boucherie.
Le diplôme de 898 cite également une poterne permettant aux moines de sortir pour se livre à diverses activités, mais on en ignore la localisation. Elle pourrait être à l’origine de la porte de la Couture ou de la poterne Saint-Jacques, citée en 1274.
Il est à noter que les portes du castellum sont encore figurées sur le "Pourtraict de la ville Sainct Denis en France" de Belleforest en 1575 et sur le "Plan de la ville de Saint-Denis en France et des environs" de Dumesnil pour la porte de la Boucherie et la porte Compoise.
En 1984, des surveillances de terrassement ont mis au jour, au nord de la basilique, un fossé de 7 à 8 m de large et de 2,50 m de profondeur. Ce fossé s’envase jusqu’au 12e siècle, date à laquelle le chenal est recreusé et détourné vers le Nord.

Date de construction
869
Organisme
Unité d'archéologie de Saint-Denis
Date de rédaction
19/01/2006
Code site
066s116
Date de découverte ou d'enquête
1984
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
structuré
Niveau d'interprétation
site fonctionnel
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Nature du site
enfoui
État actuel
conservé
Présence de mobilier
True
Contexte mobilier
associé aux structures
Chronologie début
Haut Moyen Age
Chronologie fin
Epoque moderne
Datation initiale
869
Datation finale
1652
Qualification datation initiale
création
Qualification datation finale
dernière attestation

Illustrations

Coupe transversale nord-est (à gauche) - sud-est (à droite) du fossé (à gauche) et de l’avant-fossé (à droite) précédant l’enceinte carolingienne de Saint-Denis, dont la levée de terre se trouvait donc sur la droite de l’image

Coupe transversale nord-est (à gauche) - sud-est (à droite) du fossé (à gauche) et de l’avant-fossé (...)
N° 5310 - jpg - 600 × 97 pixels Détails
Crédits Dess. Cl. Héron © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 97 pixels
Résolution 0.1 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 28 juillet 2006
Fichier 5310_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
Notices liées

Notices liées