cinéma Pêle Mêle, puis Central Palace, puis Central

cinéma Pêle Mêle, puis Central Palace, puis Central

En 1911, une salle de projection "non journalière" ouvre ses portes pratiquement au croisement des actuelles rue Jules-Auffret et avenue Jean-Lolive. C’est la deuxième après le cinéma ouvert 80, route de Flandre (avenue Jean-Jaurès) en 1908, à l’autre bout de la ville, aux Quatre-Chemins. La salle est reconstruite en 1932 sur les plans de l’architecte G. Nachbaur, pour satisfaire au besoin de l’arrivée du cinéma parlant. Elle dispose de 1 500 places. Comme trois autres établissements pantinois, le Pêle-Mêle devenu Central Palace, puis Central, n’a pas survécu à la crise des années 1960-1970, qui voit la disparition de la plupart des salles indépendantes de Paris et de sa banlieue. Occupé par un supermarché depuis 1964, le bâtiment a conservé partiellement sa physionomie : large fronton et long mur aveugle? sur la rue du 11 novembre 1918.

Date de construction
1932
Organisme
service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
2003
Code site
055inv176
Date de découverte ou d'enquête
2003
Destination successive
supermarché
Source
inventaire départemental
Auteur
Nachbau G. (architecte)
Qualification de datation
campagne(s) de construction
Date initiale
1925
Date de fin
1949
Servitude protection
sans objet
Diagnostic
Etat de conservation moyen.

Illustrations

Ancien cinéma Pêle Mêle, puis Central Palace, puis Central

Ancien cinéma Pêle Mêle, puis Central Palace, puis Central ; vue de la façade sur rue ; époque (...)
N° 1083 - jpg - 450 × 600 pixels Détails
Crédits Photo Philippe Charpin © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 450 × 600 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 10 septembre 2004
Fichier 1083_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
Chronologies

Dénomination

Autres protections (Pantin)

0 | 5 | Tout afficher