couvent de la Visitation Sainte-Marie

couvent de la Visitation Sainte-Marie

En 1639, la reine Anne d’Autriche recommande l’établissement de neuf religieuses conduites par la révérende mère Françoise Elisabeth Phelippeaux de Pontchartrain. Félibien 1706 rapporte que la communauté est issue du monastère parisien et s’est "(…) toujours augmentée depuis ce temps-là, & est aujourd’hui fort nombreuses". Les travaux de construction commencent la même année. Le couvent est fermé en 1792 et transformé en tribunal civil en 1793. L’église est démolie en 1796, tandis que le couvent sert de tribunal de police ; puis on y établit la sous-préfecture. Le plan cadastral de 1809-1812 figure deux corps de bâtiments en L renversé et, au nord-ouest, deux autres corps de bâtiments accolés l’un à l’autre. Les derniers vestiges de l’établissement disparaissent entre 1854 et 1880.

Date de construction
1639
Organisme
Unité d'archéologie de Saint-Denis
Date de rédaction
16/01/2006
Code site
066s090
Date de découverte ou d'enquête
1996
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
structuré
Niveau d'interprétation
site fonctionnel
Précision emprise
localisation et extension connues
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
1/2000
Nature du site
enfoui
État actuel
inconnu
Contexte mobilier
sans objet
Chronologie début
Epoque moderne
Chronologie fin
Epoque contemporaine
Datation initiale
1639
Datation finale
1880
Qualification datation initiale
création
Qualification datation finale
disparition
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • rue de la République
Dénomination

Notices liées