couvent des annonciades célestes

couvent des annonciades célestes

En 1629, les annonciades de Paris fournissent quelques religieuses pour fonder le 21e couvent de leur ordre à Saint-Denis. La première pierre du nouvel établissement est posé en 1632. En 1681, Charles-Auguste d’Avilers présente à l’Académie les dessins d’un dôme au couvent de Saint-Denis. D’après des inscriptions figurant sur le portail, c’est en 1684 que l’édifice est élevé. L’église est dédicacée en 1712. . En 1796, le couvent est transformé en magasins des armées, puis en sous-préfecture, spuis en magasin de réserve. Le dôme est réparé en 1810. Le plan cadastral de 1809-1812 figure les bâtiments du couvent organisés autour de deux cours. Au nord du cloître? se trouve la chapelle, édifice de plan octogonal doté de chapelles saillantes dont la coupole est couronné d’un lanternon et dans laquelle on entre par un portique à colonnes d’orde ionique. Flamand-Guétry 1840 rapporte que "L’intérieur de cette église est décoré de pilastres couronnés de chapiteaux corinthiens. C’est de là principalement que furent faites les observations sur la direction des troupes étrnagères, en 1814 et 1815. On aperçoit encore les traces d’un boulet sur le portail de l’église. On remarque, au frontispice, une inscription gravée sur le marbre qui rappelle que l’église avait été bâtie en partie aux frais de Philippe Desponts, docteur en théologie, et qu’elle fut dédiée par Humbertin Ancelin, évêque de Tulle, le 10 juillet 1712, d’après l’autorisation du cardinal de Noailles, alors archevêque de Paris". Le couvent et la chapelle sont démolis en 1844. Debret 1843 signale alors une série de bas-reliefs "d’un très bon travail (…) deux bas-reliefs demi circulaires de 4 m de diamètre, quatre bas-reliefs carrés de 2 m, quatre bas-reliefs oblongs de 2 m, huit tympans ornés d’anges et, quatre clefs très richement ornées, portaits dans des médaillons". En 1845, on dépose sept bas-reliefs éxécutés d’après des dessins de Mansart, dont les trois principaux sont l’Annonciation, l’Elévation de sainte Elisabeth, la rosace qui occupe toute la coupole et quatre médaillons avec bustes des évangélistes.

Date de construction
1632
Organisme
Unité d'archéologie de Saint-Denis
Date de rédaction
16/01/2006
Code site
066s043
Date de découverte ou d'enquête
1996
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
structuré
Niveau d'interprétation
site fonctionnel
Précision emprise
localisation et extension connues
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
1/2000
Nature du site
enfoui
État actuel
inconnu
Chronologie début
Epoque moderne
Chronologie fin
Epoque contemporaine
Datation initiale
1632
Datation finale
1844
Qualification datation initiale
création
Qualification datation finale
disparition

Illustrations

"Vue perspective de l’extérieur du bâtiment neuf et jardins de l’abbaye royale de St. Denis en France", abbaye de Saint-Denis, vue de la façade est et des jardins

"Vue perspective de l’extérieur du bâtiment neuf et jardins de l’abbaye royale de St. Denis en (...)
N° 3132 - jpg - 600 × 390 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 390 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 7 juin 2005
Fichier 3132_pleinecran.jpg

Cadastre napoléonien. Saint-Denis. Section G (détail)

Cadastre napoléonien. Saint-Denis. Section G (détail) ; couvent des annonciades célestes ; état (...)
N° 3405 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 9 février 2006
Fichier 3405_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • rue Gabriel Péri ; rue Aubert
Dénomination

Notices liées