église Saint-Genest

église Saint-Genest

13 décembre 2018

A-C-L’église Saint-Genest est édifiée au 7e siècle. Selon Lebeuf 1755, la fondation de l’église Saint-Genès est à attribuer à un don de reliques du martyr d’Arle fait par le prètre Genès lors de la fondation de l’abbaye de Chelles, vers 660. Cette hypothèse n’est pas confirmé par ailleurs. Au début du 13e siècle, la collation à la cure appartient à l’évêque. A partir de 1237, c’est un prieuré-cure dépendant de l’abbaye de Livry. L’église est désaffectée en 1667 et démolie en 1670. Une dédicace est par ailleurs attestée en 1554. L’édifice est dotée d’un chevet rectangulaire et d’une nef unique flanquée au sud d’une salle annexe. Une base d’autel en place, attribuable à la reconstruction de 1554, a été découverte dans le choeur. 825 sépultures s’échelonnant de l’époque mérovingienne au 17e siècle, ont été fouillées entre 1982 et 1988. Parmi elles, une cinquantaine d’inhumations en sarcophages de plâtre, trois inhumations en sarcophages de pierre, dont l’une dans une cuve de type bourguigno-champenois, et quelques inhumations en fosses anthropomorphes d’époque carolingienne. Quelques fossés sont antérieurs à ces dernières. Au Moyen Age et à l’époque moderne, une partie du cimetière est occupé par des maisons dont l’une, datable des 16e-17e siècles, est dotée d’une citerne. Les vestiges d’un moule à cloche médiéval ont également été mis au jour. Noter que seule la moitié sud de l’église et du cimetière a été fouillée. Le cimetière situé près de l’ancienne église Saint-Genès est désaffecté en 1803. Parmi le matériel découvert se signalent des fibules ansées assymétriques, un pendeloque en bois de cerf gravé attribuables au Haut Moyen Age, un sceat anglo-saxon frappé vers 740, un denier de Charles le Chauve, une plaque émaillée appartenant à une croix représentant un ange, tête nimbé et encadrée par les ailes relevés, datable de 1220-1230, un méreau protestant.
D-Plusieurs inhumation médiévales ont été repérées et sommairement fouillées en 2000 dans la cave de la maison située au nord de l’église. Découverte de coquemars funéraires des 13e-15e siècles.

Date de construction
1554
Organisme
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
21/10/1995
Code site
077s003
Date de découverte ou d'enquête
1982
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
structuré
Niveau d'interprétation
site fonctionnel
Précision emprise
localisation connue et limites supposées
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
1/500
Nature du site
enfoui
État actuel
conservé
Structures
inhumation (825) ; sarcophage ; fossé ; construction
Présence de mobilier
True
Contexte mobilier
associé aux structures
Chronologie début
Haut Moyen Age
Chronologie fin
Epoque contemporaine
Datation initiale
601
Datation finale
1803
Qualification datation initiale
création au plus tôt
Qualification datation finale
disparition

Illustrations

Coquemars funéraires

Coquemars funéraires ; terre cuite ; moyen age ; moyen age classique ; 14e siècle ou 15e (...)
N° 367 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Emmanuelle Jacquot © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 11 mai 2004
Fichier 367_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 2 avenue Detouche ; 41 Grande Rue
  • 2 avenue Detouche ; 41 Grande Rue
Dénomination

Notices liées