église Saint-Lucien

église Saint-Lucien

église Saint-Lucien

Époques médiévales et moderne
L’église Saint-Lucien est attestée au 12e siècle, mais elle est d’origine mérovingienne. Au début du 13e siècle, la collation à la cure appartient à l’évêque de Paris. Le pouillé de 1648 mentionne cependant que la cure est à la collation de l’abbé de Saint-Denis, et celui de 1692 à celle du prieur de Deuil.
Cette église constitue une étape de la procession des moines de Saint-Denis jusqu’en 1629.
Partiellement détruite durant la guerre de Cent ans, l’église est reconstruite en 1580, ce dont atteste une dédicace épigraphique. La base du clocher de l’édifice médiéval subsiste. Elle compte alors trois nef. Une nouvelle façade est édifiée au 18e siècle. Des réparations sont faites en 1819 et 1857. En 1929, la nef s’agrandit d’une nouvelle travée?, la façade est modifiée et une entrée latérale pratiquée.
Le plan cadastral de 1840 figure au nord de l’église un terrain de 60 m de long sur 15 m de large, utilisé comme cimetière.
Guilhermy 1875 signale une inscription de 1580 attachée à un pilier au-dessus du bénitier de Saint-Lucien après qu’elle eut été retiré des décombres quand l’église fut rendue au culte après la Révolution. Il s’agit de la dédicace de l’église gravée sur une pierre de 0,89 m de haut sur 0,63 m de large.
Un puits, comblé vers 1980, se trouvait dans l’axe du chœur, dans le jardin du presbytère. Le plus ancien presbytère jouxte l’église Saint-Lucien. Il comprend une chambre au-dessus de la sacristie et une cuisine de 3,60 m sur 5,40 m au sud de celle-ci, enterrée de 60 cm par rapport au sol avoisinant, avec une autre chambre au-dessus et un grenier lambrissé. Il n’y a ni cave où loger le vin, ni grenier, ni basse-cour?. En 1742 est construit un nouveau presbytère sur le terrain voisin occupé par le jardin. Il s’agit d’un bâtiment de 9 m sur 7,50 m.

Découvertes archéologiques et fouilles conduites au XXe siècle
Entre 1930 et 1982, des découvertes réalisées lors de travaux et des fouilles ont permis la mise au jour d’inhumations en sarcophages de plâtre d’époque mérovingienne ; à noter que parmi les 21 cuves étudiées, deux d’entre elles étaient accolées, tandis que les panneaux de tête de deux autres figuraient des personnages debout ; en cercueil et en fosse à cavité céphaloforme d’époque carolingienne ; en pleine terre, en caveaux maçonnés ou en cercueils non-cloués d’époque médiévale et moderne. Noter que parmi les 110 sépultures médiévales fouillées, 90% sont des sépultures d’enfants. Parmi les six sépultures d’adultes mises au jour se trouve la tombe d’un ecclésiastique attribuable au 14e siècle.
Les fondations du mur ouest de l’église (attestée au 13e siècle) ont également été dégagées, ainsi qu’une fosse des 11-13e siècles.
L’étude d’une tranchée pratiquée à l’extérieur de l’église, le long du bas-côté nord a permis la mise au jour de sépultures médiévales et modernes, parmi lesquelles une sépulture en cuve maçonnée, de huit sarcophages mérovingiens (tous réutilisés) et de vestiges de murs peut-être datables du Haut Moyen Age. Une sépulture en pleine terre a été repérée sous l’un des sarcophages mérovingiens.
Des structures excavées sont antérieures aux inhumations : deux petites fosses peu profondes, au fond parsemé de trous de piquets, interprétés comme des séchoirs ; une fosse plus importante qui recoupe ces dernières ; une trentaine de trous de piquets.
Parmi le mobilier mis au jour se signale une agrafe à double crochet du Haut Moyen Age, des poteries funéraires des 13e-16e siècles (oules? de la fin du 13e siècle - début 14e siècle, coquemars des 14e-16e siècles), une faucille du 14e siècle siècle, un crucifix en bronze du Bas Moyen Age ou d’époque moderne, un pendentif en bronze recouvert de deux plaques d’argent de même datation, un couteau en fer du Haut Moyen Age trouvé dans un sarcophages réutilisé. Un denier d’argent carolingien a été retrouvé dans les déblais : poids : 0,45 g, diamètre 1,5 cm ; au droit : monogramme de KAROLVS dans le champs, légende GRATIA DEI REX + ; au revers, croix à branche égale dans le champ, légende PARISII CIVITAS + ; datation : 864-884). Dans la sépulture d’ecclésiastique ont été retrouvé un calice en étain orné de verroterie ainsi que des fragment de chasuble, manipule et étole de brocart de soie mêlée de fils d’or. Les remblais ont également livré une dizaine de tessons de poterie attribuables au Hallstatt ou à La Tène, parmi lesquels deux bords, quelques tessons de sigillée? des 2e-3e siècles ainsi que des fragments de tuiles antiques.

Date de construction
1580 (reconstruction)
Organisme
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
29/10/1995
Code site
027s007
Date de découverte ou d'enquête
1930
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
structuré
Niveau d'interprétation
site fonctionnel
Précision emprise
localisation et extension connues
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
1/500
Nature du site
enfoui
État actuel
conservé
Structures
inhumation (131) ; fosse (3) ; mur
Présence de mobilier
True
Contexte mobilier
associé aux structures
Chronologie début
Haut Moyen Age
Chronologie fin
Epoque contemporaine
Datation initiale
501
Datation finale
7777
Qualification datation initiale
création au plus tôt
Qualification datation finale
sans objet

Illustrations

L’église Saint-Lucien et son cimetière

État contemporain de l’église Saint-Lucien, vue vers le sud-est.
N° 256 - jpg - 600 × 389 pixels Détails
Crédits Photo Emmanuelle Jacquot © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 389 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 32.6 ko
Date 6 mai 2004
Fichier 256_pleinecran.jpg

Sarcophages en plâtre, cimetière de Saint-Lucien de La Courneuve

Sarcophages en plâtre, cimetière de Saint-Lucien de La Courneuve ; moyen age ; haut moyen age ; (...)
N° 632 - jpg - 600 × 398 pixels Détails
Crédits Photo Emmanuelle Jacquot © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 398 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 2 juin 2004
Fichier 632_pleinecran.jpg

Eglise Saint-Lucien La Courneuve, plan de l’édifice avec le cimetière associé et relevé des principaux panneaux de sarcophage décorés.

N° 1029338 - jpg - 1571 × 2222 pixels Détails
Crédits Dessin Ivan Lafarge, Micheline Kerien © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 1571 × 2222 pixels
Résolution 3.5 Mpx
Poids 631.5 ko
Date 16 septembre 2020
Fichier planche1_copie-2.jpg

"12. la Courneuve - Eglise", vue du côté sud de l’église Saint-Lucien

"12. la Courneuve - Eglise", vue du côté sud de l’église Saint-Lucien ; époque moderne ; 4e quart (...)
N° 2567 - jpg - 394 × 600 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 394 × 600 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 16 mai 2005
Fichier 2567_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 7-9 place Saint-Lucien
  • Sarcophages en plâtre, cimetière de Saint-Lucien de La Courneuve
    Sarcophages en plâtre, cimetière de Saint-Lucien de La Courneuve ; moyen age ; haut moyen age ; époque mérovingienne.
    Photo Emmanuelle Jacquot © Département de la Seine-Saint-Denis
  • Eglise Saint-Lucien La Courneuve, plan de l’édifice avec le cimetière associé et relevé des principaux panneaux de sarcophage décorés.
    Dessin Ivan Lafarge, Micheline Kerien © Département de la Seine-Saint-Denis
  • "12. la Courneuve - Eglise", vue du côté sud de l’église Saint-Lucien
    "12. la Courneuve - Eglise", vue du côté sud de l’église Saint-Lucien ; époque moderne ; 4e quart 16e siècle ; 1580 ; époque contemporaine ; 2e quart 20e siècle ; 1929.
    © Département de la Seine-Saint-Denis
Autres protections (La Courneuve)

0 | 5 | Tout afficher

Notices liées

Notices liées