fief de Normandie

fief de Normandie

Le fief de la Normandie est détenu par les religieux de Saint-Martin des Champs, qui le tiennent du seigneur de Champigny. Il est vendu en 1641 à M. de Sainte-Marthe, avocat au Grand Conseil du roi. Un document daté des environs de 1760, que cite, mais sans en donner les références, Mentienne 1919, fait état d’un grand bâtiment avec deux ailes formant retour, construit sur un demi sous-sol avec caves en arrière, cuisines et dépendances sur la façade ; dans la cuisine se trouve une grande cheminée, four, deux fourneaux, un puits, une salle à manger pour les domestiques, un office ; au-dessus, il y a deux salles à manger, une salle de compagnie, un salon avec perron à deux évolutions pour descendre dans la jardin, une chapelle, quatre chambres et cabinets ; au premier et au second étages auxquels on accède par un grand escalier avec rampes en fer à panneaux se trouvent plusieurs appartements composés de chambres et de petits salons ; au troisème étage sont les chambres des domestiques, des galetas et greniers. L’édifice est alors presque’en ruine. La carte de Delagrive (1740) n’individualise pas le château. La carte des Chasses (1764-1808) figure deux bâtiments de nature indéterminée de part et d’autre d’une allée menant à une grande pièce d’eau. Aucun d’entre eux ne figure plus sur les minutes de la carte d’état-major (1818).

Organisme
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
07/07/2000
Code site
051s016
Date de découverte ou d'enquête
2000
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
sans objet
Niveau d'interprétation
site fonctionnel
Précision emprise
localisation et extension connues
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
1/1000
Nature du site
enfoui
État actuel
inconnu
Contexte mobilier
sans objet
Chronologie début
Epoque moderne
Chronologie fin
Epoque contemporaine
Datation initiale
1641
Datation finale
1819
Qualification datation initiale
première attestation
Qualification datation finale
terminus ante quem

Illustrations

"Carte topographique des environs de Versailles, dite "des Chasses impériales". Levée et dressée de 1764 à 1773 par les ingénieurs-géographes des camps et des armées commandés par feu M. BERTHIER...terminée en 1807 par ordre de Napoléon. Feuille 6 : Pari

"Carte topographique des environs de Versailles, dite "des Chasses impériales". Levée et dressée (...)
N° 861 - jpg - 600 × 449 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 449 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 1er juillet 2004
Fichier 861_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 16, 20-22 rue de la Baignade ; 27-29 avenue du Baron Louis

Dénomination

Autres protections (Noisy-le-Grand)

0 | 5 | 10 | Tout afficher

Notices liées