gare de Gargan

gare de Gargan

Dès sa construction en 1875, la gare a joué un rôle dans le développement industriel de ce secteur. C’est à partir de cette gare que s’effectue le premier embranchement reliant la scierie de l’entreprise de l’industriel Louis-Xavier Gargan. La gare était un lieu de réception de marchandises et de matériaux de construction comme l’atteste la présence d’une gare de marchandises et d’une voie de garage : vins, article de consommation et charbon, elle envoyait aussi du bois, du plâtre, de la chaux et des engrais. En 1890, un quai de transbordement assure la correspondance avec le tramway à vapeur de Livry. Le bâtiment voyageur mesurait 11,8 sur 5,6 mètres. Le bureau de distribution des billets, une salle des bagages et une salle d’attente se trouvaient au rez-de-chaussée. Le logement du chef de gare se trouvait à l’étage. Pour répondre à l’augmentation du trafic généré par la croissance urbaine, la gare s’agrandit en 1905 d’un abri annexe en bois, d’une superficie de 55m².
Il ne reste plus aujourd’hui de traces de cette première gare et de ses bâtiments annexes. Elle a, en effet, été remplacée par une nouvelle gare, inaugurée en 1980, dans le cadre de la modernisation des trains de banlieue, et devient un site expérimental. En effet, entre 1981 et 1985, le bâtiment voyageur est converti en laboratoire dans le cadre du programme ASTREE (Automatisation du suivi des trains en temps réel).

Organisme
service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
21/04/2006
Code site
046inv004
Date de découverte ou d'enquête
2006
Source
inventaire départemental
Qualification de datation
campagne(s) de construction
Parties constituantes
bâtiment voyageur
Date initiale
1875
Date de fin
1899
Type d’étude et de recherche

Localisation
Dénomination