la Butte

la Butte

Un aveu et dénombrement daté de 1688 décrit le manoir de la Butte de la façon suivante : "en la cour d’entre celuy a droit et en entrant, contient huit travées de long couvertes de thuilles en comble applicqué a une foulerie, un passage contenant une desdites travées et sur les sept autres travées restantes en escurie, estable, et greniers au-dessus les dits bastiments, la plus grande partie en ruyne ; a main gauche en entrant est l’antien bastiment contenant huit travées de long couvertes aussy de thuilles en comble et esgout sur ladite cour appliqué par bas à un sellier et passage de vigneron qui est appliqué à un fournil cuisinne, petite chambre et laiterie derrière et au-dessus a deux chambres, cabinet derrière et l’escallier qui est dans oeuvre, grande salle haute ensuitte et encores une autre chambre et grenier au-dessus ; a costé de l’escallier est une descente voultée conduisant au fief Vert par un clos de présent en friches, et ensuitte dudit logement antien en aille un autre basty de neuf aussy de huit travées de long couverts de thuille en comble, applicqué par bas à une serre, au-dessus est une gallerye et grenyer au-dessus et outre ce sont deux pavillons dont l’un sans placher et sans fermeture, n’estant seullement que ravallé par dehors et couvertes de thuilles, une basse court et cour à fumier, un puyt en ladite basse-cour?, un toict à port dans ladite cour à fumier et au derrière et à costé un pressoir, estable, escurie et un petit bois tailly contenant trois quartiers ou environ et trois quartiers de terres labourables, le tout clos et fermé de murs. Au devant de ladite maison de la grande rue de Noisy est un clos fermé de murailles par où l’on va par dessous la voulte, ledit clos contenant trois arpens quatre vingt six perches dont en fief dépendant du susdit fief Vert, deux arpens trente trois perches et le reste en rotture ; ladite maison ainsy que le tout se poursuit et comporte tenant sçavoir les dits bastiments, court et bois d’une part au sieur du Bois, d’autre à la rue de l’eschelle, par derrière à Jean Vallet et par devant sur la grande rue de Noisy, ledit Clos tenant d’une part audit vallet, d’autre part au nommé Dodart, d’un bout au sieur du Bois et d’autre à la ruelle des Norottes et le clos du fief Vert, du costé de la grande rue d’une part au nommé Grogmet, d’autre au sieur de Saint-Ange et à la rue de la Chapelle, par derrière au bout ayant issue sur la rue proche de l’esglise et par devant sur ladite grande rue".

Organisme
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
07/07/2000
Code site
051s014
Date de découverte ou d'enquête
2000
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
sans objet
Niveau d'interprétation
site fonctionnel
Précision emprise
localisation et extension connues
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
1/1000
Nature du site
enfoui
État actuel
inconnu
Contexte mobilier
sans objet
Chronologie début
Epoque moderne
Chronologie fin
Epoque contemporaine
Datation initiale
1688
Datation finale
1819
Qualification datation initiale
première attestation
Qualification datation finale
dernière attestation

Illustrations

"Paris et environs. Feuille II" (détail)

"Paris et environs. Feuille II" (détail) ; La Butte ; état époque moderne ; 2e quart 18e siècle ; (...)
N° 814 - jpg - 600 × 449 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 449 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 30 juin 2004
Fichier 814_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 227 rue Pierre Brossolette ; 1 avenue Emile Cossoneau ; 2 rue Léon Bertrand

Dénomination

Autres protections (Noisy-le-Grand)

0 | 5 | 10 | Tout afficher

Notices liées