maison du Moutier

maison du Moutier

En mars 1428, Jean de Gannes vend la seigneurie de Montfermeil à Pierre Robin, maître des oeuvres et réparations de maçonnerie de Henri VI, et en particulier "l’hôtel de la seigneurie de Montfermeil, assis en cette ville avec plusieurs édifices, granges, étables, cours, jardins, colombiers et d’autres appartenances et dépendances" ainsi qu’une "maison appelée la Maison du Moustier, joignant l’église, où il y a cour, masures, fossés à eau et à poisson autour, grands jardins jouxtant lesdits fossés". Il n’est pas possible de situer avec certitude la Maison du Moutier. On remarque toutefois que le plan de Montfermeil de 1770 et le plan d’intendance (1782) figure, entre le cimetière et la place de la Halle, une parcelle aux contours irréguliers de 60 m de longueur sur 40 m de largeur maximale. Les constructions fouillées près de l’église se trouvent dans cette parcelle. Remarquer toutefois que selon Peyre 1982b, les fossés du Moustier étaient encore visibles le long de la rue des Perriers au début du 19e siècle. On pourrait penser que c’est au Moutier que fait référence l’acte du 27 février 1447 par lequel Jean de Cormeilles, co-héritier de feu Jean du Mès son oncle, en son vivant seigneur en partie de Montfermeil, vend à Jaspar Bureau la seigneurie de Montfermeil lorsqu’il y est question d’"une place où se trouvait l’hôtel et manoir et à présent à moitié démoli et en masure, et le jardin de derrière ledit hôtel assis en ladite ville de Montfermeil". Il est possible que ce soit là qu’il faille situer le bâtiment abritant trois pressoirs cité en 1788. On note également que, dans l’aveu qu’ils rendent tous deux en 1351 à l’abbesse de Chelles, Agnès de Montfermeil et Jehan Longis déclarent tenir chacun une part des profits des pressoirs et que, dans l’aveu qu’il rend en 1399 à l’abbesse de Chelles, Jehan Longis déclare tenir les droits sur le pressoir.

Organisme
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
21/10/1995
Code site
047s022
Date de découverte ou d'enquête
1995
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
sans objet
Niveau d'interprétation
site fonctionnel
Précision emprise
localisation et extension connues
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
1/1000
Nature du site
enfoui
État actuel
inconnu
Contexte mobilier
sans objet
Chronologie début
Bas Moyen Age
Chronologie fin
Bas Moyen Age
Datation initiale
1428
Datation finale
1447
Qualification datation initiale
première attestation
Qualification datation finale
dernière attestation
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 3-9 place de la Halle ; 10bis-12 rue des Perriers ; rue de l'Eglise ; rue de la Fontaine Jean Valjean
Dénomination

Autres protections (Montfermeil)

0 | 5 | Tout afficher

Notices liées