moulin Ranson

moulin Ranson

22 septembre 2018

En 1214, l’abbaye de Saint-Denis achète le moulin "Renchon" pour 300 livres. Il est souvent cité dans les comptes de la commanderie à la fin du 13e et au début du 14e siècle sous l’appelation "molendinum de Raencon" ou molendinum "Rencon", notamment en 1285-1286, avec une dépense de 6 livres "pour la redevance des moulins de Ranson et Becherel, quand ils ont été empêchés à cause du curage du Croult". Il n’est plus mentionné après la fin du 15e siècle. Les Notes concernant l’histoire de la ville de Saint-Denis et la construction de l’église abbatiale de dom Germain Poirier (18e siècle) le situe "près le Dos d’Ane et le pont Saint-Ladre". Il est possible que ce soit à ce moulin que fasse référence l’acte de 894 par lequel Eudes cède au monastère un moulin situé au de ssus du pont de Trécines "molendinum juxta monasterium super fluvium Chrodoldi super pontem Tricine".

Organisme
Unité d'archéologie de Saint-Denis
Date de rédaction
23/07/2004
Code site
066s078
Date de découverte ou d'enquête
1996
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
structuré
Niveau d'interprétation
site fonctionnel
Précision emprise
sans objet
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
à l'échelle communale
Nature du site
hors du sol
État actuel
inconnu
Contexte mobilier
sans objet
Chronologie début
Haut Moyen Age
Chronologie fin
Bas Moyen Age
Datation initiale
894
Datation finale
1600
Qualification datation initiale
première attestation
Qualification datation finale
terminus ante quem
Type d’étude et de recherche

Localisation
Dénomination