moulins Gémeaux

moulins Gémeaux

En 1336-1337, les comptes de la Commanderie mentionne le "molendinum Porcheronum". Un aveu de 1390 mentionne un fief consistant en deux moulins installés sur le Croult et le Rouillon, auxquels est attachée la banalité de trois boulangers de Saint-Denis. En 1418, les boulangers de Saint-Denis sont tenus de faire moudre leur blés au Moulin Jumeaux. Un croquis de 1605 figure les "moulins jumeaux". Au 19e siècle, il sont nommés Moulins Gémeaux. Ils disparaissent au 20e siècle.

Organisme
Unité d'archéologie de Saint-Denis
Date de rédaction
17/03/2004
Code site
066s007
Date de découverte ou d'enquête
1996
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
sans objet
Niveau d'interprétation
site fonctionnel
Précision emprise
localisation et extension connues
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
1/500
Nature du site
enfoui
État actuel
détruit
Contexte mobilier
sans objet
Chronologie début
Bas Moyen Age
Chronologie fin
Epoque contemporaine
Datation initiale
1336
Datation finale
1901
Qualification datation initiale
première attestation
Qualification datation finale
terminus ante quem

Illustrations

Cadastre napoléonien. Saint-Denis. Section A (détail)

Cadastre napoléonien. Saint-Denis. Section A (détail) ; moulins Jumeaux ou Gémeaux (moulins à eau) (...)
N° 3395 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 9 février 2006
Fichier 3395_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 36 rue Maurice Thorez ; rue des Moulins Gémeaux
Dénomination