petit Moulin

petit Moulin

En 1584, le bail consenti à Jean Prévost et Guillemette Thiery, sa femme, mentionne "le Grand et Petit Moulins de Dugny, maison et jardins en dépendans". En 1597, un bail à rente consenti à Pierre Prévost, fils de Jean Prévost, fait état d’un "moulin à foulon et arpent et demi de prés, clos et entouré de fossés appelé le pré du Rotoir scis au terroir de Dugny, lieu-dit le Chardonneret sur la rivière de Croust... Item une place et lieu ou estoit cy devant basti le Petit Moulin de Dugny scis proche le Grand Moulin de Dugny, le pont entre deux, à la charge dudit cens et outre moyennant la somme de 16 écus (...) d’écu soleil, sçavoir moitié pour ledit moulin à foulon et apent et demi de pré, l’autre moitié pour la place dudit Petit Moulin de Dugny". En 1606, un bail est consenti à Martin Mantoille pour un "moulin à foulon à présent en ruine avec le jardin derrière scis au terroir de Dugny, lieu-dit le Chardonneret... Item un moulin à faire armures ou cy devant estoit construit le Petit Moulin de Dugny scis sur la rivière de Croust proche le Grand Moulin de Dugny, le pont entre deux"”. En 1658, dans l’enquête relative au débit des eaux alimentant les moulins construit sur le Croult et le Rouillon, avant et après la destruction du Trou Provendier, la déposition de Martin Brissard rappelle "qu’il est mémoratif que cinquante ans...ou environ, il a veu le nommé Michel (C....) armurier qui tenoit le moulin à armure scitué au-dessoubz du Trou du Provendier de Duigny, lequel moulin servoit en ce temps là à polir les armes et n’avoit autre chenet un col de malar...et avoit ledit moulin sy peu d’eau en été que l’armurier estoit obligé de faire pousser lesdites aubes de sa roue par un petit garçon pour la faire tourner. A tout paroillement le meunier Claude Henocle qui tenoit le Petit Moulin foulon au-dessoubz dudit moulin à armure...qui ne servoit qu’à fouler les couvertures". Des baux concenrnant un "moulin à fourbir armes" sont néanmoins attestés dès 1597. En 1658, dans l’enquête relative au débit des eaux alimentant les moulins construit sur le Croult et le Rouillon, avant et après la destruction du Trou Provendier, la déposition de Martin Brissard rappelle que le locataire du moulin à foulon et du moulin à fourbir les armes situés tous deux sur le Croult, immédiatement en-dessous du Trou Provendier,"avoit faict ruyner deux petitz moulins du lieu ou ilz estoient et de leur démolition en avoit faict construire le Petit Moulin qui est le premier sur la rivière du Rouillon". Cette démolition survient en 1640 au plus tard comme l’atteste le marché fait alors entre "Dom Laurent le Grand, religieux et procureur de l’abbaye de Saint-Denis, et Denis Gosse, charpentier, pour les bois nécessaires à la construction du Petit Mouin de Dugny, moyennant la somme de 560 livres". Etabli sur le Rouillon, en-dessous du Trou Provendier, le Petit Moulin existe encore vers 1859.

Organisme
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
21/10/1995
Code site
030s009
Date de découverte ou d'enquête
1995
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
sans objet
Niveau d'interprétation
site fonctionnel
Précision emprise
localisation et extension connues
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
1/1000
Nature du site
enfoui
État actuel
inconnu
Contexte mobilier
sans objet
Chronologie début
Epoque moderne
Chronologie fin
Epoque contemporaine
Datation initiale
1658
Datation finale
1859
Qualification datation initiale
première attestation
Qualification datation finale
dernière attestation

Illustrations

Cadastre napoléonien. Dugny. Section A dite du Village (détail)

Cadastre napoléonien. Dugny. Section A dite du Village (détail) ; vue du Petit Moulin ; état (...)
N° 5675 - jpg - 600 × 470 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 470 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 22 mars 2007
Fichier 5675_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 2 rue René Gibert
Dénomination

Autres protections (Dugny)