Le pavage du chemin de Tremblay-en-France à Mortières - 1736, 26 juin

18 septembre 2018

Titre
Le pavage du chemin de Tremblay-en-France à Mortières
Type de document
source_ecrite
Date d’Édition
1736, 26 juin
Service producteur
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Texte

A la requête des habitants de Tremblay-en-France qui se sont engagés à payer la main d’oeuvre, les bordures et le sable nécessaires au pavage du chemin menant du village à la route de Dammartin, mais demande un secours, le roi répond en les autorisant à utiliser les pavés des rues du quartier Saint-Martin, à Paris, extraits lors de l’entretien de la chaussée. Les habitants de Tremblay-en-France devront respecter les plans des Ponts et Chaussées et les devis de Gabriel, premier architecte du Roi ; ils devront assurer l’entretien de la chaussée à leurs frais en utilisant des matériaux de même qualité.

Localisation
Archives départementales des Yvelines, Montigny-le-Bretonneux
Cote
D 900
Vedette
ad78 d900b

Documents

Le pavage du chemin de Tremblay-en-France à Mortières

N° 1025974 - pdf Détails
Crédits Crédits non renseignés
Poids 58.5 ko
Date 14 novembre 2016
Fichier ad78_d900b.pdf