Comptes de la commanderie de Saint-Denis - 1467-1468

18 septembre 2018

Titre
Comptes de la commanderie de Saint-Denis
Type de document
source_ecrite
Date d’Édition
1467-1468
Service producteur
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Texte

En 1467-1468, les revenus que l’abbaye tire de son domaine tramblaysien demeurent globalement bien inférieurs à leur montant d’avant guerre, notamment à Mortières, signe que les terroirs de la châtellenie n’ont pas encore retrouvé leur pleine activité agricole. On remarque que tous les loyers, à l’exception de celui de quarante six arpents de terre à Tremblay, sont dus en grains suivant une répartition - deux tiers en blé et un tiers en avoine - désormais quasi-systématique. Les grains doivent être livrés à l’abbaye, les frais de charrois étant à la charge des fermiers. Les quarante six arpents faisant l’objet d’un bail séparé sont passés dans la propriété de l’abbaye en 1457 par droit d’aubaine (AN S* 2456). Selon un usage fréquent, la ferme de Tremblay est louée à deux exploitants dont chacun doit la moitié des redevances. La ferme de Villepinte est baillée avec les revenus du moulin à eau, ainsi que ceux des cens et rentes. A Tremblay, ces derniers sont, à l’inverse, perçues directement par l’abbaye. Leur montant est très faible et demeure sans commune mesure avec les revenus des granges.

Collation de l’article ou du chapitre
fol. 23-24
Localisation
Archives nationales, Paris
Cote
LL 1147
Vedette
an ll 1147

Documents

Comptes de la commanderie de Saint-Denis

N° 1025983 - pdf Détails
Crédits Crédits non renseignés
Poids 67.5 ko
Date 14 novembre 2016
Fichier an_ll1147.pdf