Déclaration donnée au roi par l’abbaye de Saint-Denis - 1521

25 septembre 2018

Titre
Déclaration donnée au roi par l’abbaye de Saint-Denis
Type de document
source_ecrite
Date d’Édition
1521
Service producteur
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Texte

En 1521, à l’instar d’autres établissements ecclésiastiques, l’abbaye de Saint-Denis remet au roi François Ier une déclaration de ses biens, droits et revenus. Le document est organisé en fonction de ses possessions territoriales, et constitue de fait un panorama très complet de son patrimoine. Dans la châtellenie de Tremblay-en-France, pour laquelle est donnée ci-après l’extrait du texte s’y rapportant, la superficie du domaine, non compris les possessions des offices claustraux de l’infirmerie et des charités, est évaluée à 1889 arpents, soit 843 hectares, se répartissant comme suit : 318 hectares pour les bois, 189 pour la ferme de Tremblay, 192 pour celle de Mortières, 125 pour celle de Villepinte auxquels s’ajoutent 19 hectares de friches. La superficie des fermes est de fait sensiblement la même qu’en 1491. Les droits seigneuriaux que l’abbaye exerce à Tremblay et à Villepinte font l’objet d’un énoncé minutieux, largement inspiré du Livre vert (AN LL 1209). Les revenus de ces droits se montent à 169 livres 9 sols 8 deniers parisis auxquels s’ajoute le profit des amendes. Les redevances en pains et chapons sont minutieusement consignées, non pas pour le revenu qu’elles procurent, mais pour leur caractère recognitif, les tenures auxquelles elles s’appliquent étant ainsi clairement identifiées comme des censives, dont la propriété éminente demeure à l’abbaye. L’abbaye ne les perçoit pas directement puisqu’elle en a affermé la perception en 1519, pour un loyer de 220 livres parisis. Compte tenu de l’augmentation du prix des céréales depuis le début du siècle, la valeur des dîmes et champarts est considérable : 959 livres parisis, au cours du marché parisien de l’année 1521. On remarque notamment le minutieux rappel que fait l’abbaye de ses prérogatives judiciaires, qu’il s’agisse de son droit à posséder des fourches patibulaires ou de son droit à ne relever en appel que du Parlement de Paris.

Collation de l’article ou du chapitre
fol. 37-52
Localisation
Archives nationales, Paris
Cote
S 2381
Vedette
an s 2381

Documents

Déclaration donnée au roi par l’abbaye de Saint-Denis

N° 1026009 - pdf Détails
Crédits Crédits non renseignés
Poids 127.7 ko
Date 14 novembre 2016
Fichier an_s2381.pdf