Usine d'étirage de tubes des Etablissements Francis Pouchard et Cie, actuellement locaux désaffectés

Usine d’étirage de tubes des Etablissements Francis Pouchard et Cie, actuellement locaux désaffectés

Etablissements F. Pouchard et Cie, Manufacture des tubes de Pantin, puis Pouchard tubes Pantin

par Antoine Furio

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la demande industrielle liée aux besoins de la reconstruction incite les établissements Francis Pouchard & Cie à étendre et diversifier leur activité d’étirage de tubes d’acier. Les ateliers qu’ils occupent depuis leur fondation en 1927 rue du Centre à Pantin s’avèrent néanmoins trop exigus, ce qui les décide à ouvrir un second site à proximité, rue du Cheval-Blanc.
Là, la présence du canal de l’Ourcq et de son port, celle de la ligne de chemin de fer, puis le voisinage d’autres entreprises paraissent davantage adaptés au changement d’échelle? envisagé par le tubiste. En 1947, l’entreprise y installe des ateliers et dépôts dans des hangars préfabriqués sur une première parcelle de près de 6500 m². Au gré des nécessités et des évolutions de sa stratégie industrielle et commerciale, Pouchard poursuit son extension sur les terrains voisins pour constituer en 15 ans une emprise de trois hectares qu’elle couvre progressivement de bâtiments.

Le premier ensemble (A) est bâti en trois campagnes successives entre 1950 et 1954. Composé de deux nefs métalliques accolées de 159 mètres de long pour 25 de large et 18 de haut, cette nouvelle halle est dimensionnée pour recevoir les installations d’étirage à froid et les surfaces de stockage des tubes. Les étapes de l’étirage à froid - plus précis que l’ancien procédé à chaud - s’organisent rationnellement sur une ligne de production de plus de 100 mètres où se succèdent depuis le magasin des ébauches (tubes bruts) : la mise à longueur, le soyage, le traitement de surface, l’étirage, le traitement thermique, le dressage, les essais, la coupe des soies, la finition, le conditionnement et le stockage du tube avant sa livraison. Pièces maîtresses de la chaîne de production, les bancs d’étirage d’une force de 10 à 30 tonnes peuvent à eux seuls, par leurs longueurs de 25 mètres, expliquer l’étendue de la halle. Le stockage qui occupe les 2/3 de la surface, peut, à son tour, par son organisation verticale, justifier l’importante hauteur de la construction. Les déplacements permanents des tubes depuis leur réception à leur expédition, d’une étape à l’autre de leur transformation, ou pour la gestion du stockage, sont effectués par plusieurs portiques et ponts roulants circulant dans la longueur des halles. Leurs nombres et leurs poids, additionnés à la charge des tubes qu’ils déplacent, auront à leur tour guidé le dimensionnement et les principes constructif de la structure? en acier. L’ossature? primaire de la halle constituée de poteaux à âme pleine en "H" est ainsi doublée par une seconde structure composée de plats et cornières assemblés par rivetage. Si la première porte les charpentes et la couverture de tuiles et pans vitrés, la seconde soutient les larges poutres triangulées formant chemin de roulement des ponts roulants. L’absence de cloisonnement intérieur rend l’ensemble fonctionnel et modulable, ce que mettra à profit ultérieurement l’entreprise à l’occasion de la modernisation de ses installations. A l’inverse, il n’existe aucune perméabilité avec l’extérieur, aucun percement même en dehors de l’aménagement des entrées pour le raccordement ferroviaire et les accès camions. L’élévation des façades à partir d’une superposition d’un niveau de briques pleines et de trois niveaux de briques creuses laissés nus, renforce l’aspect de "grande boite opaque" de la construction mais lui confère en revanche une identité matérielle très forte. Ce caractère affirmé du matériau "brut", qui répond aux impératifs de construire vite et à moindre coût, déplu toutefois à la Ville de Pantin au point d’obliger l’architecte, Louis Corlouër, à revoir le dessin de la façade. Une opportunité pour ce diplômé de l’école des Beaux-Arts de démontrer sa maîtrise du style académique et monumental, même si le projet se solde par l’unique réalisation d’un réfectoire/vestiaire (B). En 1964, la halle fut une ultime fois remaniée par l’ajout d’une travée? à son extrémité orientale afin de couvrir la grande cour de chargement. Une extension qui reprend les principes constructifs initiaux et porte l’ensemble à sa dimension actuelle : 169 mètres.

Au milieu des années 1950, les établissements Pouchard diversifient leurs activités en se lançant activement dans le négoce de tubes. Pouchard y occupe une place d’intermédiaire entre les grands tubistes (Vallourec, Mannesman) et les entreprises, souvent de petites échelles, n’ayant pas accès à la commande auprès d’eux. Disposant de plusieurs centaines de références en stock, l’entreprise propose également à ses clients des services de découpe et de mise en forme à façon. Afin d’augmenter ses capacités de stockage et d’améliorer la gestion des marchandises, elle engage en 1960 la construction d’un nouvel entrepôt. Le chantier est confiè à André Pouchard qui, suivant les préoccupations constantes de l’entreprise d’optimiser les coûts, inscrit ces nouvelles constructions dans le prolongement de celles élevées par l’ancien occupant des terrains, la société de transport Jeannot. Les quatre nefs proposées par l’architecte (C - 101x14x12,50 m) poursuivent ainsi les quatre premières (D - 78x14x9 m) pour offrir un ensemble couvert continu de 11 000 m² s’adossant aux ateliers des tubes. A la différence des halles Jeannot composées d’une succession de poteaux fins en treillis et d’autres à âmes pleines, la nouvelle structure est constituée uniquement de massifs poteaux en "H" portant la toiture ainsi que deux rangées de chemins de roulement. La gestion des stocks de tubes du négoce implique de multiplier les ponts roulants et l’on en dénombre 16 - soit 4 par nef - rejoignant deux espaces de réception/expédition situés aux deux extrémités des halles. De vastes espaces de circulation sont encore aménagés pour faire la liaison entre ateliers et entrepôts, puis le raccordement ferroviaire est prolongé pour aboutir dans la cour de l’usine après avoir traversé les halles. Les façades présentent, comme pour les ateliers, un remplissage de briques pleines et creuses, mais la couverture est ici en plaques de fibrociment et de polycarbonate translucide faisant pénétrer la lumière au cœur des entrepôts.
Achevé en 1965, le chantier s’accompagne d’une révision du schéma de circulation des flux dorénavant pensé à l’échelle des 3 ha du site. La place prise par le transit routier, tant pour l’acheminement des tubes que pour les navettes entre les deux sites pantinois de Pouchard (une partie du traitement de surface est réalisée sur le site de la rue Jules Auffret), conduit à la création d’une route intérieure régulant et facilitant les manœuvres des camions. A cette occasion, une guérite d’entrée est construite (E), et les espaces d’accueil et de repos des chauffeurs routiers sont agrandis (F).

En 1985, l’arrivée de la troisième génération de Francis Pouchard à la présidence de l’entreprise impulse une nouvelle dynamique. Si les industries de la mécanique, de l’hydraulique, et de la thermique restent les principaux secteurs d’applications du tube, l’entreprise obtient des certifications pour pénétrer les marchés du nucléaire et de l’automobile. Autre démonstration de cette diversification, Pouchard réalise les tubes de la structure porteuse de la grande verrière de l’opéra Bastille. La nouvelle stratégie de l’entreprise s’accompagne d’une réorganisation des services techniques et commerciaux impliquant une modernisation des équipements. En 1989, un rutilent bâtiment administratif (G) est construit pour recevoir le nouveau siège social et les équipes étoffées de la société. Réalisé par Michel Macheret, collaborateur de Denis Honnegger, le bâtiment regroupe tous les apparats propre à ce type de programme? : façade en panneaux aluminium et dalles de marbre rosé, sol intérieur couvert de marbre, escalier monumental...

Au début des années 2000, l’entreprise vit son apogée. Elle emploie 250 salariés, sa production annuelle est de 30 000 tonnes et elle dispose d’un stock de plus de 5000 références. Dans le cadre du programme de restructuration "Pouchard 2000", les installations ont été regroupées sur le seul site du Cheval-Blanc et ont été largement modernisées.
Cependant dès 2010 la société subit les répercussions de la crise financière de 2008 auxquelles s’ajoutent la complexification des réseaux d’approvisionnement. Le chiffre d’affaire et les effectifs se réduisent progressivement. En 2015, le promoteur immobilier Alios Développement, actuel propriétaire du site, apporte son soutien financier pour aider la société à maintenir et moderniser son activité. Il l’épaule dans le transfert des installations vers une nouvelle usine mieux adaptée, située à Mitry-Mory (77). Depuis 2017, l’usine du Cheval-Blanc est entièrement démantelée. Le site fait l’objet d’un vaste projet d’aménagement porté par Alios Développement et dénommé "les Grandes serres de Pantin". Le projet prévoit la conservation d’une partie des premières halles d’ateliers (A).

Date de construction
1947; 1950; 1952; 1954; 1964; 1989
Organisme
service du patrimoine culturel
Date de rédaction
2003; 2020
Code site
055inv026
Date de découverte ou d'enquête
1997
Source
AM Pantin : 43W22-23, 159W43 ; Pref 93-ICPE
Auteur
Louis Corlouër (architecte) ; André Pouchard (architecte) ; Michel Macheret (architecte) ; Louis Angelvin (entrepreneur)
Qualification de datation
campagne(s) de construction
Inventaire mobilier
ponts roulants
Parties constituantes
atelier de fabrication ; entrepôt industriel; entrepôt commercial; magasin industriel; bâtiment administratif d'entreprise; loge gardien; vestiaire d'usine

Illustrations

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Vue du port de Pantin vers 1930

C’est dans cet environnement, entre le canal de l’Ourcq et la voie ferrée, face aux établissement (...)
N° 6251 - jpg - 600 × 386 pixels Détails
Crédits © Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 386 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 44.6 ko
Date 23 mai 2006
Fichier 6251_pleinecran.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Guérite d’entrée (E)

Guérite réalisée par l’architecte André Pouchard dans le cadre de la révision du schéma de (...)
N° 1030124 - jpg - 1104 × 737 pixels Détails
Crédits Photo Laurent Kruszyk © Région Ile-de-France
Dimensions 1104 × 737 pixels
Résolution 0.8 Mpx
Poids 173.6 ko
Date 1er mars 2017
Fichier dsc_9048.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Locaux des transporteurs routiers (F)

Réalisé en 1928 par Louis Angelvin, entrepreneur à Paris, pour le compte des sociétés (...)
N° 1030125 - jpg - 900 × 637 pixels Détails
Crédits Photo Laurent Kruszyk © Région Ile-de-France
Dimensions 900 × 637 pixels
Résolution 0.6 Mpx
Poids 417.9 ko
Date 1er mars 2017
Fichier ivr11_20179300073nuc4a_s_vgn.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Façade entrepôt (C)

Façade des entrepôts du négoce de tubes donnant sur la cour de l’usine.
N° 1030126 - jpg - 750 × 501 pixels Détails
Crédits Photo Laurent Kruszyk © Région Ile-de-France
Dimensions 750 × 501 pixels
Résolution 0.4 Mpx
Poids 274.9 ko
Date 1er mars 2017
Fichier ivr11_20179300076nuc4a_s_vgn.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Bâtiment administratif (G)

Façade principale du bâtiment administratif.
N° 1030127 - jpg - 900 × 632 pixels Détails
Crédits Photo Laurent Kruszyk © Région Ile-de-France
Dimensions 900 × 632 pixels
Résolution 0.6 Mpx
Poids 356.8 ko
Date 1er mars 2017
Fichier ivr11_20179300077nuc4a_s_vgn.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Intérieur du bâtiment administratif (G)

Hall d’accueil du bâtiment administratif ; vue sur l’escalier monumental donnant accès à l’étage (...)
N° 1030128 - jpg - 900 × 607 pixels Détails
Crédits Photo Laurent Kruszyk © Région Ile-de-France
Dimensions 900 × 607 pixels
Résolution 0.5 Mpx
Poids 364.8 ko
Date 1er mars 2017
Fichier ivr11_20179300078nuc4a_s_vgn.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Intérieur de l’entrepôt (C)

Les halles d’entrepôts sont construites dans le prolongement des hangars préexistants de la (...)
N° 1029211 - jpg - 900 × 601 pixels Détails
Crédits Photo Laurent Kruszyk © Région Ile-de-France
Dimensions 900 × 601 pixels
Résolution 0.5 Mpx
Poids 491.2 ko
Date 1er mars 2017
Fichier ivr11_20179300216nuc4a_s_vgn.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Façade principale des ateliers (A)

Vue générale des grandes halles d’ateliers depuis le croisement des rues du Cheval-Blanc et (...)
N° 1029208 - jpg - 1500 × 1030 pixels Détails
Crédits Photo Laurent Kruszyk © Région Ile-de-France
Dimensions 1500 × 1030 pixels
Résolution 1.5 Mpx
Poids 946.3 ko
Date 1er mars 2017
Fichier ivr11_20179300061nuc4a_s_vgn.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Bâtiment des services sociaux (B)

La bâtiment accueille le réfectoire, les vestiaires et sanitaires. Construit en deux tranches (...)
N° 1029209 - jpg - 900 × 823 pixels Détails
Crédits Photo Laurent Kruszyk © Région Ile-de-France
Dimensions 900 × 823 pixels
Résolution 0.7 Mpx
Poids 312.4 ko
Date 1er mars 2017
Fichier ivr11_20179300069nuc4a_s_vgn.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Pont roulant entrepôt (C)

Les entrepôts élevés par André Pouchard sont équipés à leur origine de 16 ponts roulants dont ce (...)
N° 1029221 - jpg - 1050 × 701 pixels Détails
Crédits Photo Laurent Kruszyk © Région Ile-de-France
Dimensions 1050 × 701 pixels
Résolution 0.7 Mpx
Poids 719.3 ko
Date 1er mars 2017
Fichier ivr11_20179300215nuc4a_s_vgn.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Banc d’étirage

L’un des bancs d’étirage réalisé par l’Office Technique des Tréfileries (Vincennes).
N° 1030132 - jpg - 900 × 601 pixels Détails
Crédits Photo Laurent Kruszyk © Région Ile-de-France
Dimensions 900 × 601 pixels
Résolution 0.5 Mpx
Poids 516.9 ko
Date 1er mars 2017
Fichier ivr11_20179300139nuc4a_s_vgn.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Chariot de banc d’étirage

Le tube "fixé" au chariot s’étire sous l’effet de la traction.
N° 1030133 - jpg - 900 × 601 pixels Détails
Crédits Photo Laurent Kruszyk © Région Ile-de-France
Dimensions 900 × 601 pixels
Résolution 0.5 Mpx
Poids 466.5 ko
Date 1er mars 2017
Fichier ivr11_20179300144nuc4a_s_vgn.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Soyage des tubes

Le soyage du tube consiste à aplatir son extrémité afin que le morse du chariot puisse le (...)
N° 1030134 - jpg - 900 × 601 pixels Détails
Crédits Photo Laurent Kruszyk © Région Ile-de-France
Dimensions 900 × 601 pixels
Résolution 0.5 Mpx
Poids 429.2 ko
Date 1er mars 2017
Fichier ivr11_20179300158nuc4a_s_vgn.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Magasin des filières

Filières et mandrins se montent sur le banc d’étirage. Le tube étiré au travers de la filière (...)
N° 1030135 - jpg - 601 × 900 pixels Détails
Crédits Photo Laurent Kruszyk © Région Ile-de-France
Dimensions 601 × 900 pixels
Résolution 0.5 Mpx
Poids 444.5 ko
Date 1er mars 2017
Fichier ivr11_20179300177nuc4a_s_vgn.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Charpente atelier (A)

Une forêt de chandelle couverte par une canopée de fermes métalliques.
N° 1030136 - jpg - 900 × 601 pixels Détails
Crédits Photo Laurent Kruszyk © Région Ile-de-France
Dimensions 900 × 601 pixels
Résolution 0.5 Mpx
Poids 534.9 ko
Date 1er mars 2017
Fichier ivr11_20179300112nuc4a_s_vgn.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Route intérieure (C)

Une route intérieure traversant les ateliers et entrepôts a été aménagé pour la circulation des (...)
N° 1029213 - jpg - 900 × 601 pixels Détails
Crédits Photo Laurent Kruszyk © Région Ile-de-France
Dimensions 900 × 601 pixels
Résolution 0.5 Mpx
Poids 479.3 ko
Date 1er mars 2017
Fichier ivr11_20179300218nuc4a_svgn.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Intérieur atelier (A)

Succession des ponts et roulants et portiques effectuant le déplacement des tubes stockés (...)
N° 1030117 - jpg - 1050 × 701 pixels Détails
Crédits Photo Laurent Kruszyk © Région Ile-de-France
Dimensions 1050 × 701 pixels
Résolution 0.7 Mpx
Poids 696.2 ko
Date 1er mars 2017
Fichier ivr11_20179300136nuc4a_s_vgn.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Façade arrière du bâtiment des services sociaux (B)

Les halles des ateliers ont été prolongées vers 1964 jusqu’au bâtiment des réfectoire et vestiaires (...)
N° 1029214 - jpg - 900 × 728 pixels Détails
Crédits Photo Laurent Kruszyk © Région Ile-de-France
Dimensions 900 × 728 pixels
Résolution 0.7 Mpx
Poids 552.6 ko
Date 30 septembre 2018
Fichier ivr11_20179300095nuc4a_s_vgn.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés- Façade principale des ateliers (A)

Pignons? des grandes halles depuis la berge opposée du canal de l’Ourcq. En 2018, ils ont servi (...)
N° 1029222 - jpg - 922 × 691 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 922 × 691 pixels
Résolution 0.6 Mpx
Poids 585.8 ko
Date 30 septembre 2018
Fichier p1060140_vgn.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Façade arrière des ateliers (A)

Pignons? aveugles des grandes halles au croisement des rues Delizy et Louis-Nadot
N° 1029210 - jpg - 461 × 346 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 461 × 346 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 148.4 ko
Date 30 septembre 2018
Fichier p1060136.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Détail des structures de l’atelier (A)

L’ossature? de la halle se compose de piliers en acier laminé, d’une structure? secondaire en (...)
N° 1029216 - jpg - 1210 × 1613 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 1210 × 1613 pixels
Résolution 2.0 Mpx
Poids 1.6 Mo
Date 30 septembre 2018
Fichier p1060110_vgn.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Entrepôts du négoce (C et D)

la structure? des halles du négoce - au second plan? - prolonge celle de l’ancienne société (...)
N° 1030130 - jpg - 1104 × 737 pixels Détails
Crédits Photo Laurent Kruszyk © Région Ile-de-France
Dimensions 1104 × 737 pixels
Résolution 0.8 Mpx
Poids 209.9 ko
Date 30 août 2019
Fichier dsc_9031.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Entrée latérale des ateliers (A)

Une large entrée a été percée sur la façade des ateliers donnant sur la rue Louis-Nadot pour l’accès (...)
N° 1029218 - jpg - 1104 × 737 pixels Détails
Crédits Photo Laurent Kruszyk © Région Ile-de-France
Dimensions 1104 × 737 pixels
Résolution 0.8 Mpx
Poids 188.4 ko
Date 30 août 2019
Fichier dsc_8933.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Intérieur des ateliers (A)

Les deux halles d’ateliers vidées de leurs équipements d’étirage et de stockage. Seuls demeurent (...)
N° 1029215 - jpg - 1104 × 737 pixels Détails
Crédits Photo Laurent Kruszyk © Région Ile-de-France
Dimensions 1104 × 737 pixels
Résolution 0.8 Mpx
Poids 215 ko
Date 30 août 2019
Fichier dsc_9054.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Façade des entrepôts (D)

Les entrepôts de la société de logistique Jeannot, premières halles en acier et briques construites (...)
N° 1029217 - jpg - 1064 × 737 pixels Détails
Crédits Photo Laurent Kruszyk © Région Ile-de-France
Dimensions 1064 × 737 pixels
Résolution 0.8 Mpx
Poids 127.9 ko
Date 30 août 2019
Fichier dsc_8942.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Détail des façades de briques des ateliers (A)

Les façades sont composées d’un assemblage de briques pleines et de briques creuses. Les première (...)
N° 1030114 - jpg - 1004 × 737 pixels Détails
Crédits Photo Laurent Kruszyk © Région Ile-de-France
Dimensions 1004 × 737 pixels
Résolution 0.7 Mpx
Poids 207.5 ko
Date 30 août 2019
Fichier dsc_8998.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Banc d’étirage vers 1990

Banc d’étirage dans les ateliers (A)
N° 1030116 - jpg - 960 × 1280 pixels Détails
Crédits © Photo D. Rodrigues
Dimensions 960 × 1280 pixels
Résolution 1.2 Mpx
Poids 420.4 ko
Date 8 mars 2021
Fichier ban38thaut.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Intérieur entrepôt (C), 2012

Stockage vertical des tubes.
N° 1030118 - jpg - 864 × 576 pixels Détails
Crédits © Photo JM. Vigezzi
Dimensions 864 × 576 pixels
Résolution 0.5 Mpx
Poids 461.5 ko
Date 8 mars 2021
Fichier jm_vigezzi_3799vgn.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Stockage des tubes entrepôt (C), 2012

N° 1030119 - jpg - 691 × 461 pixels Détails
Crédits © Photo JM. Vigezzi
Dimensions 691 × 461 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 93.7 ko
Date 8 mars 2021
Fichier jm_vigezzi_3801vg.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Section de tubes Pouchard, 1980

Échantillon des sections de tubes réalisées par Pouchard
N° 1030120 - jpg - 584 × 712 pixels Détails
Crédits © Photo G. Le Coniat
Dimensions 584 × 712 pixels
Résolution 0.4 Mpx
Poids 213.5 ko
Date 8 mars 2021
Fichier leconiat_009_vgn.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Convoi ferroviaire de tubes, 1980

Déchargement d’un convoi de tubes dans l’atelier A. Une manoeuvre réalisée grâce au pont roulant dit (...)
N° 1030121 - jpg - 596 × 750 pixels Détails
Crédits © Photo G. Le Coniat
Dimensions 596 × 750 pixels
Résolution 0.4 Mpx
Poids 329 ko
Date 8 mars 2021
Fichier leconiat_007_vgn.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Four de recuit des tubes, 1980

Four de recuit des tubes dans l’atelier A.
N° 1030122 - jpg - 529 × 535 pixels Détails
Crédits © Photo G. Le Coniat
Dimensions 529 × 535 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 230.7 ko
Date 8 mars 2021
Fichier leconiat_028_vgn-2.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Intérieur atelier (A), vers 2000

Vue d’ensemble de l’intérieur de l’atelier A au début des années 2000. Au premier plan? un portique (...)
N° 1030123 - jpg - 3008 × 1337 pixels Détails
Crédits © Droits réservés
Dimensions 3008 × 1337 pixels
Résolution 4.0 Mpx
Poids 521 ko
Date 8 mars 2021
Fichier vue_d_ensemble_atelier1.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Plan d’implantation

A : Halle des ateliers B : Bâtiment vestiaire et réfectoire C : Halle stockage négoce D : Halle (...)
N° 1030137 - jpg - 870 × 791 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 870 × 791 pixels
Résolution 0.7 Mpx
Poids 678.9 ko
Date 9 mars 2021
Fichier plan_implantation-2.jpg

Pantin ; Usine d’étirage de tubes Pouchard, actuellement locaux désaffectés - Mise à longueur des tubes

N° 1030138 - jpg - 995 × 661 pixels Détails
Crédits © Photo G. Le Coniat
Dimensions 995 × 661 pixels
Résolution 0.7 Mpx
Poids 495.2 ko
Date 9 mars 2021
Fichier leconiat_026_vgn.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 1 - 15 rue du Cheval-Blanc

Chronologies

Autres protections (Pantin)

0 | 5 | Tout afficher